Menu
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, à 109,32 dollars le baril

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole new-yorkais se repliaient jeudi à l'ouverture, après avoir atteint un plus haut en deux ans la veille, les investisseurs jugeant plus lointaine la possibilité d'une intervention militaire internationale contre la Syrie.

Après avoir clôturé à 110,10 dollars mercredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre redescendait jeudi vers 13H15 GMT/15h15 HEC de 78 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'échanger à 109,32 dollars.

"Ce qui avait l'air d'être quelque chose de certain il y a 24 heures n'a plus l'air si sûr après tout", a commenté Phil Flynn de Price Futures Group, notant le "soutien hésitant" du Royaume-Uni en faveur de frappes contre le régime syrien évoquées par Washington et ses alliés deux jours plus tôt.

Le Royaume-Uni a affirmé qu'il ne lancerait pas d'action militaire avant de connaître les conclusions des experts de l'ONU, selon une motion du gouvernement qui doit être soumise jeudi au Parlement.

Le président américain a lui-même admis, tout en affirmant que son pays avait clairement établi la responsabilité du régime syrien dans une attaque chimique présumée le 21 août, qu'il n'avait pas encore pris de décision.

Les experts de l'ONU enquêtant sur le recours à des armes chimiques dans la guerre en Syrie doivent rendre compte de leur mission en fin de semaine.

"Il y a apparemment du travail à faire diplomatiquement avant d'arriver au point où quelque chose pourrait se passer, souligne aussi John Kilduff, de Again Capital. En conséquence de quoi les prix redescendent un peu, au moins temporairement".

De plus, l'offre d'or noir reste abondante, notamment aux États-Unis (le plus gros consommateur de pétrole au monde), comme l'a montré la hausse inattendue des stocks américains de brut la semaine dernière.

Selon des chiffres diffusés mercredi, les réserves de brut se sont étoffées de 3 millions de barils contre un recul de 300'000 barils attendu par les analystes.

afp/rp



(AWP / 29.08.2013 15h46)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, à 109,32 dollars le baril



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite