Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule en raison de prises de bénéfices

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, affectés par des prises de bénéfices dans un marché nerveux avant la publication des minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 109,54 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 36 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre, dont c'est le dernier jour de cotation, perdait 56 cents, à 106,54 dollars.

"Avant la publication des minutes de la (dernière) réunion de la Fed, les opérateurs prennent des profits tant qu'ils peuvent", expliquaient les économistes de Commerzbank.

Ces minutes pourraient fournir aux investisseurs des indices quant au futur des mesures de soutien de la Fed à l'économie américaine.

S'il semble maintenant acquis que la banque centrale américaine commencera à réduire en septembre ses énormes injections de liquidités, l'ampleur de cette réduction reste floue, selon des analystes.

L'institution injecte actuellement 85 milliards de dollars par mois dans le système financier américain via des rachats d'actifs, ce qui a tendance à inciter les investissements dans les actifs risqués, comme les matières premières.

Plusieurs éléments étaient toutefois de nature à limiter la baisse des cours du brut mardi.

Ainsi, "les prix sont toujours maintenus à des niveaux élevés en raison des troubles en Egypte et en Libye, qui menacent de perturber des voies d'acheminement cruciales (pour le pétrole) et qui pourraient potentiellement se répandre aux pays voisins", indiquait Kash Kamal, analyste du courtier Sucden.

Le guide suprême des Frères musulmans a été arrêté dans la nuit de lundi à mardi en Egypte, où les forces de l'ordre répriment dans le sang les partisans du président destitué Mohamed Morsi.

Depuis que l'armée a déposé et arrêté le président Morsi le 3 juillet, l'Égypte est plongée dans une crise politique, qui est devenue particulièrement violente la semaine dernière, faisant des centaines de morts.

L'Égypte n'exporte que très peu de pétrole mais dispose, en plus du canal de Suez, d'un important réseau d'oléoducs et se situe ainsi au coeur de l'acheminement du brut d'Afrique du nord et de la région du Golfe.

En Libye, un conflit opposant des gardes des installations pétrolières au gouvernement a provoqué la chute de la production libyenne, à 500'000 barils par jour contre 1,5 mio de barils par jour auparavant.

Enfin, "la perspective d'un nouveau recul des stocks de brut aux États-Unis devrait également soutenir les prix du pétrole", estimait-on chez Commerzbank.

Le Département américain à l'Energie (DoE) doit communiquer mercredi l'évolution des stocks pétroliers aux États-Unis, premier consommateur mondial d'or noir, pour la semaine terminée le 16 août.

Selon Addison Armstrong chez Tradition Energy, les réserves de brut pourraient avoir reculé de 2 mio de barils, tandis que les stocks d'essence, très surveillés en pleine saison estivale des grands déplacements automobiles, se seraient repliés de 1,5 mio de barils. Les réserves de produits distillés auraient en revanche progressé de 1,7 mio de barils.

La semaine dernière, le DoE avait fait état d'un recul des stocks de brut (-2,8 mio de barils) et d'essence (-1,2 mio de barils) et d'une avancée des réserves de produits distillés (+2 mio de barils).

afp/cha



(AWP / 20.08.2013 12h30)



Commenter Le brut recule en raison de prises de bénéfices

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite