Menu
A+ A A-

En légère baisse, le marché reste prudent

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole s'inscrivaient en légère baisse lundi en fin d'échanges européens, mettant fin au rebond enregistré depuis le début de la journée, dans un marché qui reste sur ses gardes après la dégringolade de la semaine dernière.

Vers 16H15 GMT (18H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 103,69 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 43 cents par rapport à la clôture de vendredi. Il avait glissé en fin de semaine dernière à 103,62 dollars, son plus bas niveau depuis fin juillet 2012.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 3 cents à 92,67 dollars.

Les cours du baril avaient subi un important mouvement de repli la semaine dernière, alimenté par des indicateurs moroses dans la zone euro et aux États-Unis -- où le rapport mensuel sur l'emploi, publié vendredi et jugé très décevant, avait refroidi les investisseurs, en faisant état d'un violent ralentissement des créations d'emploi.

"En réalité, ce rapport sur l'emploi américain a juste constitué un nouveau prétexte pour poursuivre la vive correction du marché entamée les jours précédents", après la hausse des cours enregistrée en mars, "à un moment où il n'y a pas grand chose dans les fondamentaux du marché pour soutenir les acheteurs", soulignait l'analyste Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

De fait, la salve des indicateurs américains décevants est venue renforcer les craintes sur la vigueur de la demande énergétique des États-Unis -- premier consommateur de brut de la planète, alors que le marché est hanté par la surabondance de l'or noir disponible dans le pays, dont témoigne un récent gonflement des stocks de brut.

Et plus globalement, "le contexte économique mondial reste assez sombre, ce qui pourrait provoquer un ralentissement supplémentaire de la demande en zone euro et en Asie", notait Myrto Sokou de Sucden Financial.

Le ministre algérien de l'Énergie Youcef Yousfi a toutefois estimé dimanche que le marché ne souffrait "d'aucun déséquilibre entre l'offre et la demande" car "le recul de la demande de brut par les grands pays industriels avait été contrebalancé par la hausse de la consommation des pays émergents, notamment la Chine, l'Inde et le Brésil".

"Maintenant que le grand mouvement de ventes massives (de la semaine dernière) est terminé, il faut s'attendre à voir les cours se stabiliser non loin du seuil des 100 dollars (à Londres)", qui n'a plus été atteint depuis près de neuf mois, prédisait M. Kryuchenkov de VTB Capital.

Les prix du pétrole étaient toutefois soutenus par l'accès de faiblesse du dollar face à un euro qui s'inscrit depuis vendredi au-dessus de 1,30 dollar pour la première fois en deux semaines. Cette dépréciation du billet vert contribuait à rendre plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs détenant d'autres devises.

jq



(AWP / 08.04.2013 18h45)


Commenter En légère baisse, le marché reste prudent



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite