Menu
A+ A A-

Avec des prix en dents de scie, le pétrole finit en baisse

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont connu une journée mouvementée grimpant de plus 2% en séance poussés par l'augmentation du risque géopolitique avant de finalement terminer en nette baisse.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, a cédé 1,49% à 75,89 dollars après avoir grimpé de 2,15% en matinée.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en février, a chuté de 1,77% alors qu'il en gagnait 2,18% quelques heures plus tôt.

"Les cours sont allés dans tous les sens. Tous les actifs à risque en fait ont subi une forte pression" a souligné Bob Yawger de Mizuho, rappelant que le marché boursier s'est nettement essoufflé mardi, après neuf semaines de progression continue.

"Je suis surpris que le marché se soit orienté à la baisse alors qu'un destroyer Iranien est entré en mer Rouge", a admis l'analyste.

Le navire de guerre Iranien Alborz est entré en mer Rouge par le détroit de Bab el-Mandeb, a rapporté lundi un média local, dans un contexte de tensions sur cette voie stratégique, théâtre d'attaques répétées des Houthis du Yémen contre des navires marchands qu'ils estiment liés à Israël.

En outre, le géant danois du transport maritime Maersk a annoncé ne pas reprendre le passage de sa flotte par un détroit stratégique en mer Rouge, suite à l'attaque des rebelles Houthis contre un de ses navires.

Pour l'expert de Mizuho USA, les cours du pétrole ont changé de direction "quand on a appris que l'OPEP+ allait tenir une réunion de son Comité de suivi en février".


"Cela risque d'être l'occasion pour l'OPEP+ d'afficher à nouveau ses désaccords", ce qui est défavorable à l'évolution des cours, a poursuivi M. Yawger.

En parallèle, les coupes volontaires de production de certains membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+), décidées fin novembre, sont pourtant entrées en vigueur en janvier, ce qui aurait dû apporter un soutien aux prix.

Par ailleurs, dans le conflit au Proche-Orient, le numéro deux du Hamas a été tué dans une frappe attribuée à Israël près de Beyrouth mardi.

"Certains pourraient dire qu'on se rapproche un peu plus d'une conclusion" du conflit entre Hamas et Israël "mais je pense que le gouvernement de M. Netanyahu est convaincu qu'il y a encore beaucoup de travail à faire", a jugé l'analyste.

Côté gaz naturel européen, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, a perdu 6,41% à 30,27 euros le mégawattheure (MWh).

(c) AFP

Commenter Avec des prix en dents de scie, le pétrole finit en baisse



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite