Menu
A+ A A-

Le pétrole bondit après des attaques contre deux tankers dans le Golfe

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole bondissaient jeudi après des attaques contre deux tankers dans le Golfe, ravivant les craintes d'un conflit dans cette région cruciale pour le marché de l'or noir.
Vers 13H30 GMT (15H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août grimpait de 2,28 dollar (+3,84%), à 62,25 dollars. Le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juillet montait de 1,86 dollar (+3,68%), à 53,00 dollars.

Jeudi, la Ve Flotte américaine basée à Bahreïn a indiqué avoir reçu deux "appels de détresse" tôt dans la matinée émanant de pétroliers en mer d'Oman, affirmant qu'ils auraient été la cible d'une "attaque".

Puis, à Oslo, les autorités maritimes ont clairement parlé d'une attaque en rapportant que trois explosions avaient eu lieu à bord d'un pétrolier norvégien.

Cet incident constitue une nouvelle escalade dans les tensions régionales, un mois quasiment jour pour jour après des attaques contre quatre navires, dont trois pétroliers, au large des Emirats arabes unis, acte pour lequel Téhéran a été montré du doigt par Washington.

Les tensions entre l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, et l'Iran, autre poids lourd du monde de l'or noir, rendent toujours nerveux le marché, qui craint une possible perturbation de l'offre.

"Il faut se rappeler que c'est la région du détroit d'Ormuz", boulevard du trafic pétrolier mondial au large de l'Iran, essentiel aux exportations saoudiennes, note Tamas Varga, analyste chez PVM.

Tendance à la baisse

L'incident a donc fait bondir les prix du pétrole alors que le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait fini la séance de mercredi sous les 60 dollars, pour la première fois depuis fin janvier, à 59,97 dollars. Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait également fini à son plus bas en clôture depuis cinq mois, à 51,14 dollars.

"La tendance était plutôt à la baisse, les investisseurs se concentraient davantage sur la faiblesse de la demande que sur les tensions géopolitiques", a expliqué à l'AFP Geordie Wilkes, analyste chez Sucden, en référence notamment à un bond des stocks américains ces dernières semaines.

Il rappelle toutefois que "les tensions entre l'Iran et les États-Unis avaient poussé les prix à la hausse sur les 12 derniers mois".

Après avoir annoncé en 2018 que les importateurs de pétrole iranien seraient sanctionnés, Washington a annulé fin avril 2019 les exemptions accordées à certains pays, avec l'objectif explicite de faire monter une "pression maximale" sur Téhéran.

Résultat, la production de pétrole de l'Iran a fortement baissé en mai, selon un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) publié jeudi.

La production de la République islamique a chuté de 227.000 barils par jour (b/j) entre avril et mai, pour atteindre 2,370 millions de b/j, selon des sources secondaires (indirectes) citées par l'Organisation dans son rapport mensuel.

L'Iran voit d'un très mauvais oeil son rival géopolitique, l'Arabie saoudite, en profiter pour ronger sur ses parts de marché, même si la production du Royaume a, pour l'instant, plutôt tendance à reculer en raison de l'affaiblissement de la demande.

Mais si Téhéran a menacé de fermer le détroit d'Ormuz pour paralyser le marché, "la réalité, c'est que l'Iran ne peut pas se permettre de le faire" car "une telle action entraînerait l'usage de la force et une escalade de la situation", a estimé John Hall, analyste chez Alfa Energy.

(c) AwP

Commenter Le pétrole bondit après des attaques contre deux tankers dans le Golfe



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite