Menu
A+ A A-

La production iranienne de pétrole a chuté en mai (Opep)

prix du petrole ParisParis: La production de pétrole de l'Iran, frappé par de nouvelles sanctions américaines, a fortement chuté en mai, selon un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) publié jeudi.
La production de la République islamique a chuté de 227'000 barils par jour (b/j) entre avril et mai, pour atteindre 2,370 millions de b/j, selon des sources secondaires (indirectes) citées par le cartel dans son rapport mensuel.

Au total, la production d'or noir de l'OPEP a baissé de 236'000 b/j en un mois pour s'établir à 28,876 millions b/j.

Le président américain Donald Trump a retiré unilatéralement en mai 2018 son pays de l'accord international sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015, ce qui a entraîné le rétablissement de dures sanctions économiques contre l'Iran.

Les États-Unis ont aussi mis fin début mai aux dérogations accordées à huit pays (dont Chine, Corée du Sud et Japon) pour continuer d'acheter du brut iranien sans violer l'embargo.

Parmi les autres membres de l'OPEP, la production a continué à s'éroder au Venezuela, en proie à de graves troubles politiques, et a baissé en Arabie saoudite et au Nigeria. Elle a en revanche progressé en Angola.

Les pays de l'OPEP et leurs alliés du groupe dit OPEP+, dont la Russie, sont engagés dans une limitation volontaire de leur production afin de soutenir les cours.

Donald Trump avait affirmé en avril que l'Arabie saoudite et d'autres pays de l'OPEP avaient accepté d'augmenter leur production de pétrole pour en faire baisser les cours. Mais cela ne semble pas s'être matérialisé.

L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont d'ailleurs estimé en mai qu'il n'y avait pas matière à augmenter la production de pétrole, Ryad se disant même inquiet d'une hausse des stocks mondiaux.

Dans son rapport, l'OPEP a légèrement revu à la baisse jeudi sa prévision de la croissance de la demande de pétrole pour cette année, après un premier trimestre terne dans les pays développés de l'OCDE.

Elle prévoit cependant une accélération de la demande dans la deuxième partie de l'année. "Toutefois, des risques significatifs demeurent en raison de l'escalade des tensions commerciales qui peuvent déborder sur la croissance de la demande mondiale", juge le cartel.

L'effet sur la demande reste ainsi "incertain" tandis que l'évolution de l'offre dépendra du démarrage et de la montée en puissance de certains champs pétroliers.

La prochaine réunion ministérielle entre pays OPEP et pays producteurs non-OPEP, prévue fin juin à Vienne, "observera attentivement ces développements afin d'assurer le maintien de la stabilité du marché", indique le cartel.

(c) AwP

Commenter La production iranienne de pétrole a chuté en mai (Opep)


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    dimanche 06 décembre 2020

    L'Iran se prépare à exporter plus si les sanctions sont allé…

    Téhéran: L'Iran a chargé son ministère du Pétrole de préparer les installations de brut du pays à fonctionner à pleine capacité dans...

    vendredi 14 août 2020

    Washington confirme la saisie de pétrole iranien destiné au …

    Washington: Les Etats-Unis ont confirmé vendredi avoir saisi la cargaison de quatre tankers transportant du pétrole iranien à destination du Venezuela pour...

    vendredi 01 mai 2020

    L'Iran réfute les accusations US d'aide au secteur pétrolier…

    Téhéran: L'Iran a rejeté vendredi des déclarations américaines selon lesquelles Téhéran aiderait le Venezuela à reconstruire son industrie pétrolière, affirmant que Washington...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    dimanche 18 juillet 2021

    Accord sur une augmentation modeste de la production de pétr…

    Vienne: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ sont tombés d'accord dimanche...

    dimanche 18 juillet 2021

    Accord sur une augmentation de la production de pétrole

    Vienne: Les principaux producteurs de pétrole ont convenu de continuer à augmenter modestement leur production à partir du mois d'août, a annoncé...

    jeudi 15 juillet 2021

    Pétrole: l'Opep, attendue sur un accord, anticipe une montée…

    Paris: L'Opep voit la demande mondiale de pétrole continuer à s'accélérer au moins jusqu'en 2022, selon son rapport mensuel publié jeudi, au...

    mercredi 14 juillet 2021

    Compromis Arabie saoudite / EAU sur l'offre de pétrole

    Dubaï L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis (EAU) sont parvenus à un compromis sur la stratégie de production de l'OPEP+, a-t-on appris...

    lundi 05 juillet 2021

    L'Opep+ dans l'impasse, le sommet reporté sine die

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ ne se réuniront finalement...

    lundi 05 juillet 2021

    Pétrole: le torchon brûle entre les producteurs de l'Opep+

    Londres: Les 23 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ n'avaient toujours pas...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:53

    Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte s…

    New York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:21

    ExxonMobil dopé par le rebond de la demande en énergie au 2e…

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, portée par le rebond de la demande pour le pétrole, le gaz et ses produits...

    vendredi 30 juillet 2021 à 11:58

    Le pétrole fléchit légèrement mais conserve des gains sur la…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli vendredi mais s'appréciaient sur l'ensemble de la semaine, bien aidés par la petite...

    vendredi 30 juillet 2021 à 10:05

    Eni fait mieux qu'attendu et retrouve ses niveaux d'avant la…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé vendredi être revenu dans le vert au second trimestre grâce aux cours élevés...

    jeudi 29 juillet 2021 à 21:18

    Le pétrole profite du dollar faible, se rapproche de ses plu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, profitant toujours d'une baisse des réserves aux Etats-Unis ainsi que...

    jeudi 29 juillet 2021 à 20:55

    Pétrole au Venezuela: PDVSA rachète des parts de TotalEnergi…

    Caracas: Une filiale du géant pétrolier d'Etat vénézuélien PDVSA a racheté les parts du Français TotalEnergies et du Norvégien Equinor dans Petrocedeño...

    jeudi 29 juillet 2021 à 13:39

    Les compagnies pétrolières européennes profitent de la hauss…

    Londres: Les géants européens des hydrocarbures Royal Dutch Shell et TotalEnergies ont profité à plein du fort rebond des prix du pétrole...

    jeudi 29 juillet 2021 à 11:59

    Le pétrole avance sur fond de stocks et de dollar plus faibl…

    Londres: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée jeudi, tirés vers la haut par un dollar plus faible et des stocks...

    jeudi 29 juillet 2021 à 10:33

    Shell engrange à nouveau des bénéfices grâce à la hausse des…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi un bénéfice net de 3,4 milliards de dollars (environ 3,1 milliards...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite