Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, soutenu par la baisse des stocks

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole montaient peu après l'ouverture à New York jeudi, soutenus par la baisse inattendue des stocks américains annoncée la veille, par de bonnes données économiques et par la faiblesse du dollar.
Vers 13H50 GMT, le cours du baril de référence "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en septembre progressait de 74 cents à 47,53 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex)

"L'optimisme se poursuit et cela a été une bonne semaine", a jugé Carl Larry de Frost and Sullivan.

Selon les chiffres publiés mercredi par le département de l'Energie (DoE), les stocks de brut ont reculé de manière inattendue lors de la semaine précédente.

"La réduction des stocks est attribuable à de plus faibles importations et à une hausse du raffinage du pétrole au moment où la demande élevée faisait baisser les stocks d'essence", ont indiqué les analystes de Commerzbank dans une note.

Malgré les craintes d'un excès de l'offre, les cours ne semblaient pas pâtir des aspects plus négatifs d'un rapport jugé globalement "mitigé" par Carl Larry, notamment un rebond de la production.

"La hausse de la production de pétrole aux Etats-Unis est très importante, les Etats-Unis ont recommencé à produire du brut", a commenté l'analyste de Frost and Sullivan.

Les investisseurs seront attentifs vendredi à la publication par le groupe prive Baker Hughes des données concernant le nombre de puits de pétroles en activité aux Etats-Unis.

Le marché a également été soutenu par de bonnes nouvelles économiques aux Etats-Unis, dont un recul des inscriptions hebdomadaires au chômage, a priori favorable à la demande.

"Ce n'est pas exceptionnel mais c'est positif. On se dirige doucement vers une amélioration de la situation économique", a jugé M. Larry estimant que le brut allait désormais "s'orienter vers les 50 dollars".

Le pétrole profitait également jeudi de la faiblesse du dollar. La baisse du billet vert rend le brut, libellé dans cette devise, plus attractif pour les acheteurs dotés d'autres monnaies de réserve, ce qui a tendance à faire monter ses cours.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite