Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole baissaient mercredi en Asie dans un marché qui attend la publication de nouveaux chiffres sur l'état des réserves de brut aux Etats-Unis, annihilant les maigres gains réalisés la veille.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre cédait 17 cents, à 42,45 dollars.


Le baril de Brent, la référence européenne du brut, pour livraison en octobre, perdait 23 cents, à 48,58 dollars.


Les cours avaient légèrement rebondi mardi mais d'après les analystes, une reprise durable est peu probable tant le marché est inondé d'or noir.


La production continue à être très élevée que ce soit au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui dépasse largement son plafond théorique de 30 millions de barils par jour (bpj), comme aux Etats-Unis, qui produit du pétrole de schiste.


Les investisseurs attendent avec impatience la publication par le ministère américain de l'Energie (DoE) de ses chiffres hebdomadaires qui devraient donner une idée sur l'état de la demande dans la plus grande économie mondiale.


Les analystes s'attendent à un déclin mais disent aussi que les stocks restent élevés après une saison d'été, d'ordinaire propice à la conduite et donc à la consommation, plus que moyenne.


"La production américaine s'est révélée plus solide que ce qui était attendu auparavant. Les groupes produisant du pétrole de schiste ont réduit les coûts de façon dramatique tout en améliorant leur productivité, plutôt que de réduire la production", a dit Thomas Pugh, analyste chez le cabinet Capital Economics.


La croissance de la demande ne suit pas celle de l'offre, en particulier avec le ralentissement économique chinois, la deuxième économie du monde et le premier consommateur d'énergie.


L'accord conclu le mois dernier entre l'Iran et les grandes puissances sur son programme nucléaire en échange d'une levée des sanctions économiques imposées à Téhéran ajoute au pessimisme des marchés, qui s'attendent un afflux d'or noir iranien.


"Le nouveau déclin des cours de brut est provoqué en grande partie par un mélange de préoccupations concernant la demande, en particulier de la Chine, et une croissance robuste de l'offre", a poursuivi Thomas Pugh. "L'Opep a augmenté sa production de près de 1,4 million de barils par jour depuis janvier et le retour potentiel des exportations iraniennes début 2016 pourrait exacerber la surabondance de l'offre."


Mardi à la clôture, le WTI a gagné 75 cents à 42,62 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).


A Londres, le Brent a terminé en hausse de sept cents à 48,81 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.


(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse en Asie


    Le pétrole en Asie

    vendredi 22 mars 2019

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    mercredi 20 mars 2019

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019

    Le pétrole étale en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient plutôt stables en Asie mardi, les marchés marquant une pause après des pics récents pour peser...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite