Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York malgré des signes inquiétants sur la demande

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole progressaient légèrement jeudi à l'ouverture à New York, les investisseurs restant prudents après des statistiques chinoises et européennes assombrissant les perspectives pour la demande en brut et attendant une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.
Vers 14H15 GMT le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 31 cents, à 74,89 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché digère des indicateurs décevants en provenance de Chine et de la zone euro qui, alors qu'on s'est dernièrement beaucoup focalisé sur l'offre qui inonde le marché, rappellent que la demande en brut ne devrait pas être terrible dans les mois à venir, a souligné John Kilduff d'Again Capital.

La production manufacturière chinoise a de fait stagné en novembre, la croissance de la deuxième économie mondiale étant confrontée à d'importantes pressions, selon la banque HSBC.

En zone euro sur la même période, la croissance a ralenti à son plus bas niveau depuis juillet 2013, selon l'indice PMI composite publié par le cabinet Markit.

Parallèlement, l'espoir d'une réduction de la production de brut par les membres de l'Opec, à l'origine de plus d'un tiers du pétrole dans le monde, a pris un coup avec les dernières déclarations du ministre iranien du Pétrole, qui a assure que son pays n'avait aucune intention de réduire sa part de marché, a indiqué John Kilduff.

L'Opep doit se réunir le 27 novembre à Vienne et afin d'enrayer la chute des prix du pétrole, de près d'un tiers depuis mi-juin, certains pays ont appelé à une réduction de la production. Mais les pays du Golfe, Arabie saoudite en tête, apparaissent peu disposés à accepter cette perspective sans maintien de leur part dans un marché hautement concurrentiel.

Les commentaires du responsable iranien soulignent un peu plus la discorde qui persiste entre les membres du cartel, a souligné John Kilduff.

Les cours du brut profitaient quand même selon lui d'une demande qui reste solide aux Etats-Unis, à en croire l'accélération de la cadence des raffineries américaines rapportée mercredi par le rapport hebdomadaire sur les stocks de brut. De plus, l'attaque terroriste qui a eu lieu à Erbil mercredi rappelle qu'on ne peut pas entièrement effacer toute prime de risque géopolitique dans les cours du brut, a ajouté le spécialiste.

Un kamikaze a en effet fait exploser une voiture piégée mercredi, tuant quatre personnes à Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien généralement épargnée par les violences.

jum/jld/pb

HSBC HOLDINGS

PHILIP MORRIS INTERNATIONAL

MARKIT







Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York malgré des signes inquiétants sur la demande


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite