Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte légèrement dans un marché où la prudence reste de mise

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché dominé par la prudence, les difficultés de la zone euro et les craintes concernant l'économie américaine tempérant la large baisse des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée la veille.

Vers 10H15 GMT (12H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre s'échangeait à 109,02 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 63 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre, dont c'est le dernier jour de cotation, grimpait quant à lui de 33 cents à 86,44 dollars.

Les investisseurs renouaient avec l'attentisme avant un sommet de l'Union européenne (UE) dimanche à Bruxelles, où doit être discuté un renforcement de la capacité du Fonds de secours aux pays en difficultés de la zone euro (FESF) entre 1000 et 2000 milliards d'euros.

L'Allemagne montre de fortes réticences sur la question "et ne semble pas s'être encore entendue avec la France sur la force de frappe du FESF. Ils ne se sont pas encore accordés non plus sur l'étendue du sacrifice qui sera imposé aux créanciers privés de la Grèce", commentait David Hufton, analyste du courtier PVM.

Le rôle du FESF dans une recapitalisation des banques européennes fait également toujours débat entre les deux pays. Le président français Nicolas Sarkozy s'est rendu mercredi soir à Francfort pour y rencontrer la chancelière Angela Merkel mais rien n'a filtré sur la teneur des discussions.

"Mercredi, au fur et à mesure de la journée", les espoirs des opérateurs se sont estompés "alors qu'il devenait clair que les dirigeants européens étaient encore dans le brouillard" à quelque jours d'un sommet européen crucial, indiquait David Hufton.

Le Livre beige de la banque centrale américaine, publié mercredi, "a encore ajouté à la morosité ambiante, en dépeignant un tableau plutôt inquiétant de l'environnement économique aux Etats-Unis", premier consommateur de brut de la planète, poursuivait M. Hufton.

"L'activité économique d'ensemble a continué de progresser en septembre" mais la croissance n'est que "modeste" ou "légère" dans de "nombreuses" régions, a indiqué ce rapport de conjoncture diffusé toutes les six semaines environ.

Dans ce contexte, l'annonce mercredi d'une forte et inattendue chute, de 4,7 millions de barils, des stocks de brut aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 14 octobre n'a pas réussi à rasséréner les investisseurs sur la solidité de la demande énergétique américaine.

"Certes, cela suggère que l'équilibre entre l'offre et la demande (de brut) se tend aux Etats-Unis", ce qui est de nature à soutenir les cours, "mais à y regarder de plus près, cette forte baisse s'explique principalement par un recul des importations de brut" du pays alors que la demande n'est pas en hausse, soulignaient les experts de Commerzbank.

fah



(AWP / 20.10.2011 12h46)


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 25 mai 2018 à 21:37

Le pétrole chute, Ryad et Moscou semblent prêts à augmenter …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont lourdement chuté vendredi à New York et Londres alors que l'Arabie saoudite et son...

vendredi 25 mai 2018 à 16:20

Le pétrole chute, Ryad juge une augmentation de la productio…

Londres: Les cours du pétrole perdaient près de deux dollars vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite et son allié...

vendredi 25 mai 2018 à 13:06

Ryad et Moscou envisagent une hausse de production de pétrol…

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite et la Russie, qui s'entendent depuis 2017 avec d'autres gros producteurs de pétrole pour limiter l'offre, ont jugé possible...

vendredi 25 mai 2018 à 12:24

Le pétrole baisse, Russie et Arabie saoudite discutent d'une…

Londres: Les prix du pétrole reculaient nettement vendredi en cours d'échanges européens alors que la Russie et l'Arabie saoudite envisagent désormais d'augmenter...

vendredi 25 mai 2018 à 06:22

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de baisser vendredi en Asie, du fait de la hausse des stocks de brut américain et...

jeudi 24 mai 2018 à 21:32

Le pétrole recule face à une possible remontée de la product…

NYC/Cours de clôture: Les cours du brut ont reculé jeudi alors que se raffermit l'hypothèse d'un assouplissement de l'accord forçant les membres...

jeudi 24 mai 2018 à 16:52

Réduction du prix du diesel: Petrobras chute de 10% en Bours…

Sao paulo: Les actions du Brésilien Petrobras chutaient jeudi matin de plus de 10% à la Bourse de Sao Paulo, au lendemain...

jeudi 24 mai 2018 à 16:13

Le pétrole accentue ses pertes avec l'aversion au risque des…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés délaissaient les actifs les plus risqués après...

jeudi 24 mai 2018 à 12:19

Le pétrole plombé par la hausse inattendue des réserves amér…

Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés digéraient la hausse hebdomadaire inattendue des réserves...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite