Menu
A+ A A-

Très volatil, le pétrole se reprend avec le repli du dollar

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont évolué en dents de scie jeudi pour terminer en nette hausse, dans le sillage d'un repli du dollar, favorable au cours de l'or noir, et sur fond d'un approvisionnement toujours tendu.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a grimpé de 2,68% à 112,04 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en juin a gagné 2,39% à 112,21 dollars.

"Le marché est d'une volatilité extrême avec de fortes hausses un jour, de larges pertes le lendemain", notait Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Pour John Kilduff d'Again Capital, "à cause de la situation très tendue de l'offre, le marché sur-réagit à n'importe quel titre d'information". "Chaque baril compte !"

Les cours avaient ainsi piqué dans le rouge plus tôt en séance, après des informations de presse évoquant une future rencontre entre le président américain Joe Biden et le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, dit "MBS".

"Il y a eu spéculation qu'on aurait enfin davantage de pétrole de la part de l'Arabie saoudite", a conclu John Kilduff d'Again Capital.

Sans confirmation, le pétrole est reparti à la hausse, après plusieurs séances de recul, dans le sillage d'un net repli du dollar jeudi.


"Il y a eu un déclin significatif du dollar, de -1% pour le Dollar index, et cela a aidé à pousser les prix à la hausse", les exportations de pétrole américaines devenant moins chères, a indiqué John Kilduff.

Mercredi, les États-Unis avaient annoncé un allègement modeste des sanctions infligées au Venezuela portant surtout sur une dérogation octroyée au groupe pétrolier américain Chevron, le seul pétrolier américain à avoir encore des actifs dans ce pays.

Ces nouvelles, annonçant un possible renforcement de l'offre, avaient mis les cours sous pression, alors que Washington impose depuis 2019 un embargo pétrolier au Venezuela dans l'espoir de pousser au départ le président Nicolas Maduro.

Mais, jeudi, la secrétaire américaine à l'Energie Jennifer Granholm a spécifié devant une commission du Sénat que les États-Unis ne planifiaient pas d'importer du pétrole du Venezuela.

"Cela a soulagé la pression sur les cours, le marché ayant été trop optimiste sur la possibilité d'avoir du pétrole vénézuélien", a indiqué l'analyste d'Again Capital.

De son côté, l'Union européenne peine toujours à imposer un embargo sur les hydrocarbures russes, se confrontant aux résistances de la Hongrie, particulièrement dépendante du pétrole russe.

L'invasion de l'Ukraine par la Russie a eu un "impact profond des deux côtés de l'équation pétrolière", a souligné Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

Le conflit a provoqué une envolée des prix des matières premières, dont le pétrole, ce qui a exacerbé l'inflation et pèse désormais sur les perspectives de la demande.

Aux États-Unis, le diesel et l'essence à la pompe s'écoulent à des prix record. Le gallon d'essence (3,78 litres) atteint 4,58 dollars en moyenne, et plus de 6 dollars en Californie, où les taxes sont plus élevées.

"C'est la hausse des prix du diesel et de l'essence qui alimente la peur de l'inflation, car, associée à celle des prix des denrées alimentaires, elle réduit les marges bénéficiaires et, avec l'action de la Fed (banque centrale américaine), pourrait nous rapprocher de cette récession redoutée", commentait Phil Flynn de Price Futures Group.

"On s'attend à ce que ce bond des prix de l'énergie finisse par peser sur la demande et sur l'économie en général, mais on n'y est pas encore", concluait John Kilduff.

(c) AFP

Commenter Très volatil, le pétrole se reprend avec le repli du dollar


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 27 juin 2022 à 22:08

    L'idée d'un ralentissement économique digérée, le pétrole re…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont confirmé leur inflexion à la hausse lundi, sur un marché désormais habitué à l'idée...

    lundi 27 juin 2022 à 20:45

    Pétrole: la France appelle à produire plus de 'manière excep…

    Château d'elmau: La France a appelé lundi les pays producteurs de pétrole à augmenter leur production de "manière exceptionnelle" et plaidé pour...

    lundi 27 juin 2022 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants baissent légèrement

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont baissé légèrement la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la...

    lundi 27 juin 2022 à 13:46

    La France plaide pour un retour de l'Iran et du Venezuela su…

    Schloss elmau: La France souhaite que l'Iran et le Venezuela, soumis à des sanctions internationales, puissent revenir sur les marchés pétroliers afin...

    lundi 27 juin 2022 à 12:24

    Le pétrole hésite pendant le sommet du G7

    Londres: Les prix du pétrole oscillaient entre gains et pertes, sans direction claire après l'annonce des pays du G7 réunis en sommet...

    dimanche 26 juin 2022 à 00:25

    Le G7 réfléchit aux moyens de plafonner les prix du pétrole …

    Schloss elmau: Les dirigeants des pays du G7 tiennent des discussions "très constructives" sur un éventuel plafonnement des prix du pétrole russe...

    vendredi 24 juin 2022 à 21:28

    Le pétrole se reprend, entre inquiétudes pour l'offre et cra…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en hausse vendredi après les baisses des derniers jours, tiraillés entre les inquiétudes...

    vendredi 24 juin 2022 à 18:06

    Le premier raffineur indien estime que le pétrole restera au…

    New Delhi: Les prix du pétrole resteront probablement élevés, à plus de 100 dollars le baril, pour le reste de l'année, car...

    vendredi 24 juin 2022 à 12:30

    Le pétrole se reprend avec les inquiétudes quant à l'offre d…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse vendredi, les craintes sur une offre de brut insuffisante pour faire face à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 27 juin 2022 Les prix du pétrole WTI et Brent sont en passent de connaître une perte en juin, une première sur un mois depuis novembre.

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite