Menu
A+ A A-

Le pétrole recule après avoir atteint des sommets depuis novembre

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi après avoir touché des niveaux plus vus depuis plus de deux mois, les investisseurs continuant à surveiller la crise politique au Venezuela et les discussions commerciales entre Pékin et Washington.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a fini à 62,51 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de mars a abandonné 70 cents à 54,56 dollars.

Après avoir initialement gagné du terrain plus tôt lors de la séance londonienne, les cours ont perdu du terrain après l'ouverture des cours à New York.

"On a assisté à des prises de bénéfices de la part des courtiers après une forte progression récente", a indiqué Kyle Cooper de IAF Advisors, jugeant le marché "en consolidation".

Vendredi, les cours ont atteint des niveaux plus vus depuis novembre, sous l'effet d'anticipations de baisse de l'offre mondiale en brut.

Les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ont produit en deçà de leurs objectifs de production en janvier, "car l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Koweït ont réduit leurs extractions de 610.000 barils par jour", a commenté David Cheetham, analyste chez XTB Market, citant des données de presse non officielles.

À cette perspective s'est ajoutée la déroute de l'industrie pétrolière d'un des membres de l'OPEP, le Venezuela.

Plusieurs pays européens, dont la France, ont reconnu lundi l'opposant Juan Guaido comme "président en charge" du Venezuela, ce que les États-Unis avaient déjà fait, avant de sanctionner l'entreprise nationale pétrolière PDVSA.

"Il y a des signes que les sanctions américaines ont fortement affecté le débit en provenance du Venezuela", ont noté les analystes de JBC Energy, qui soulignent que l'analyse d'images satellite montre que les ports vénézuéliens tournent au ralenti.

Une partie de la récente et spectaculaire hausse des cours du brut vient également du fait que l'optimisme sur les négociations en cours entre les États-Unis et la Chine se fait un peu plus grand, a estimé Carlo Alberto de Casa, analyste chez ActivTrades.

"Il semble que nous soyons en bonne voie pour conclure un accord avec la Chine", a affirmé le président américain Donald Trump dans un entretien diffusé dimanche par la chaîne CBS.


(c) AFP

Commenter Le pétrole recule après avoir atteint des sommets depuis novembre


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 25 janvier 2021 à 12:22

    Le pétrole commence la semaine du bon pied

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse lundi, soutenus tant par les perspectives d'une demande amenée à repartir aux Etats-Unis que...

    vendredi 22 janvier 2021 à 21:20

    Le pétrole bat en retraite devant les nouveaux cas de Covid-…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé vendredi, les investisseurs se montrant préoccupés par les signaux, même faibles, d'un retour...

    vendredi 22 janvier 2021 à 19:28

    Boeing promet des avions pouvant voler avec un carburant san…

    New York: Boeing s'est engagé vendredi à livrer des avions de transport de passagers pouvant voler avec du carburant sans pétrole d'ici...

    vendredi 22 janvier 2021 à 18:03

    Forte hausse des stocks de pétrole brut américains après cin…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont fortement augmenté après cinq semaines de baisse, déjouant les attentes des analystes...

    vendredi 22 janvier 2021 à 12:08

    Le pétrole bat en retraite devant les nouveaux cas de Covid-…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain vendredi, les investisseurs se montrant préoccupés par les signaux, même faibles, d'un retour du...

    jeudi 21 janvier 2021 à 21:38

    Le pétrole marque une pause après l'investiture de Biden

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fait une pause jeudi, concluant en ordre dispersé, alors les investisseurs étaient partagés sur...

    jeudi 21 janvier 2021 à 12:11

    Le pétrole marque une pause au lendemain de l'investiture de…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi, les investisseurs étant partagés sur les conséquences pour le marché de l'or noir de l'arrivée...

    mercredi 20 janvier 2021 à 21:46

    Le pétrole continue d'avoir le vent en poupe, avec l'investi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué d'avoir, modestement, le vent en poupe mercredi alors que Joe Biden a prêté...

    mercredi 20 janvier 2021 à 21:24

    Les prochaines semaines seront "décisives" pour le…

    Alger: Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a affirmé mercredi que les prochaines semaines seront "décisives" pour les marchés pétroliers, notamment à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 25 janvier 2021 En début de soirée, l'évolution des cours du pétrole demeurait toujours incertaine: le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars gagnait 0,16% à Londres à 55,50 dollars, et le baril américain de WTI pour le même mois baissait de 0,02% à 52,26 dollars, les deux ayant progressé davantage plus tôt.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite