Menu
A+ A A-

Le pétrole monte en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole grimpaient vendredi en Asie, portés par la crise au Venezuala, grand exportateur de brut, mais la hausse était limitée par le bond des stocks de produits pétroliers aux États-Unis.
Vers 03H30 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en mars, progressait de 71 cents à 53,84 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Au Venezuela, Nicolas Maduro a reçu le soutien de l'armée et accusé l'opposant Juan Guaido, autoproclamé président et appuyé par les États-Unis, à perpétrer un "coup d'État".

Le pays compte les plus amples réserves de brut au monde, et reste un important membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), malgré l'effondrement de sa production ces dernières années.

Certains analystes mettent en avant les risques géopolitiques qui pourraient perdurer.

"Quand on y songe sur le long terme, la Chine a d'énormes intérêts au Venezuela", a déclaré Sukrit Vijayakar, analyste chez Trifecta Consultants. "Si les États-Unis cherchent à étrangler le pays, la Chine verrait cela d'un mauvais oeil. Cela affecterait les négociations commerciales et la croissance", a-t-il dit à l'AFP.

Les inquiétudes sur l'excès d'offre pèsent parallèlement sur les cours.

Selon l'Agence américaine d'informations sur l'énergie (EIA), les stocks hebdomadaires de brut américain ont bondi de huit millions de barils.

"Cette hausse inattendue traduit le fait que le ralentissement de la demande et la hausse de la production de pétrole de schiste empêchent le marché de trouver un équilibre entre l'offre et la demande", a commenté Margaret Yang Yan, analyste chez CMC Markets à Singapour.

La production d'or noir est de son côté restée au niveau record atteint la semaine précédente, les États-Unis ayant extrait en moyenne 11,9 millions de barils par jour (mbj).

Les cours avaient plongé de 40% en décembre du fait des préoccupation sur la surabondance de l'offre. Pour tenter de rééquilibrer le marché, l'OPEP et ses partenaires, dont la Russie, ont décidé de réduire leur production de 1,2 mbj à compter de janvier. Mais les perspectives de ralentissement de la croissance économique mondiale entravent la progression des prix.

"Bien que les prix témoignent d'un potentiel de hausse au premier trimestre 2019, les défis économiques croissants vont continuer à limiter la possibilité de gains exponentiels à long terme", a déclaré Benjamin Lu, analyste chez Phillip Futures à Singapour.

Jeudi, le Brent avait reculé de 5 cents pour finir à 61,09 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait gagné 51 cents pour clôturer à 53,13 dollars.


(c) AFP

Commenter Le pétrole monte en Asie


    Le pétrole en Asie

    jeudi 09 janvier 2020

    Pétrole, gaz: la Chine ouvre la porte aux firmes étrangères

    Pékin: La Chine va autoriser les entreprises étrangères à participer sans partenaire chinois à l'exploration et à la production pétrolière et gazière...

    mercredi 08 janvier 2020

    Tokyo chute, le pétrole flambe après les attaques menées par…

    Tokyo: Les marchés d'actions souffraient mercredi dans les premiers échanges en Asie, victimes de l'escalade des tensions entre l'Iran et les Etats-Unis...

    mardi 17 septembre 2019

    Les cours du pétrole peinent à refluer après les attaques en…

    Tokyo: Les cours du pétrole n'étaient qu'en très léger recul mardi, après avoir décollé lundi en raison des attaques contre des installations...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 27 janvier 2020 à 21:00

    Le pétrole au plus bas en trois mois, affectés par l'épidémi…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont atteint lundi leur plus bas niveau depuis fin octobre, affectés par la propagation de...

    lundi 27 janvier 2020 à 13:41

    Les prix des carburants continuent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises continuaient leur baisse la semaine dernière, selon les chiffres officiels publiés ce jour.

    lundi 27 janvier 2020 à 12:18

    Le pétrole plombé par l'épidémie de coronavirus

    Londres: Les prix du pétrole chutaient lundi en cours de séance européenne, affectés par la propagation de l'épidémie de coronavirus et son...

    vendredi 24 janvier 2020 à 21:59

    Le pétrole souffre des mesures anti-épidémie en Chine

    New York: Les prix du pétrole ont terminé vendredi à leur plus bas niveau depuis fin octobre après une semaine chahutée, dominée...

    vendredi 24 janvier 2020 à 12:11

    Le pétrole subit la pression des mesures anti-épidémie en Ch…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes pesant sur la demande mondiale, notamment en...

    jeudi 23 janvier 2020 à 22:02

    Le pétrole baisse fortement alors que le virus chinois menac…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse jeudi, dans un climat toujours morose lié à la propagation...

    jeudi 23 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole limite légèrement ses pertes après les stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours dans le rouge jeudi, la baisse surprise des stocks américains ne redressant que très peu...

    jeudi 23 janvier 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    jeudi 23 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinois…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite