Menu
A+ A A-

Pas de réunion d'urgence prévue par l'OPEP+ sur le chaos au Venezuela

petrole au venezuelaMoscou: Personne n'a proposé la tenue d'une réunion extraordinaire de l'OPEP et de ses partenaires non membres de l'OPEP sur le chaos au Venezuela, membre de l'OPEP, a déclaré jeudi Alexander Novak, ministre de l'Énergie Russe.
Le chef de l’opposition du Venezuela, Juan Guaidó, président de l’Assemblée nationale, s’est déclaré président par intérim, et les États-Unis l’ont soutenu contre Nicolas Maduro, que l’administration américaine a déclarée «usurpateur» sans légitimité pour la présidence.

À son tour, Maduro a rompu ses relations diplomatiques avec les États-Unis mercredi et a donné 72 heures aux diplomates américains au Venezuela pour quitter le pays.

Les nations latino-américaines à tendance droite, y compris le Brésil, la Colombie et l'Argentine, ont également reconnu Guaido, tandis que la gauche cubaine et la Bolivie soutiennent Maduro.

La Russie, la Chine et la Turquie restent à Maduro, la Russie affirmant que Maduro est le président légitime et avertissant les États-Unis d’une intervention militaire.

PDVSA, société pétrolière nationale du Venezuela, dirigée par le ministre du Pétrole Manuel Quevedo, un ancien officier de l’armée qui assure la présidence tournante de l’OPEP pour 2019, a déclaré que «nous n’avions d’autre président» que Maduro.

Le ministre russe de l’Energie, Novak, a déclaré à l’agence de presse TASS que le marché pétrolier était très complexe et qu’il était difficile de prévoir sa réaction aux événements survenus au Venezuela.

Selon le FMI, l’économie du Venezuela devrait s’effondrer de 18% supplémentaires en 2019. Plus de 3 millions de Vénézuéliens ont fui le pays en raison d’une crise humanitaire aggravante et d’un taux de pauvreté extrême de 40%.

L’effondrement économique ajoute à des années de mauvaise gestion et de sous-investissement dans l’industrie pétrolière, ce qui complique encore les tentatives du Venezuela, l’un des cinq membres fondateurs de l’OPEP, de freiner le déclin marqué de sa production pétrolière.

Les chiffres de l’OPEP montrent que la production de pétrole brut au Venezuela a encore baissé de 33 000 bpj (barils par jour) par rapport à novembre, pour s'établir à 1,148 million de bpj en décembre, contre une moyenne de 1,911 million pour 2017.

(c) Oil Price

Commenter Pas de réunion d'urgence prévue par l'OPEP+ sur le chaos au Venezuela


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    lundi 14 octobre 2019

    La Russie et l'Arabie saoudite scellent leur entente pétroli…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont scellé lundi leur entente pétrolière et prôné une coopération renforcée tous azimuts, à l'occasion d'une...

    lundi 14 octobre 2019

    Pétrole: Moscou et Ryad signent la charte de coopération 'Op…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont signé lundi la charte de coopération "Opep+", appellation rassemblant les 14 pays du cartel et...

    mardi 08 octobre 2019

    La Russie table sur un baril de pétrole à 50 dollars à moyen…

    Moscou: La Russie, toujours très dépendante des hydrocarbures, table à moyen terme sur un baril de pétrole à 50 dollars, a déclaré...

    Le pétrole au Vénézuela

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

    samedi 18 janvier 2020

    Venezuela: Washington accorde un nouveau répit au géant pétr…

    New York: Washington, qui impose à Caracas de lourdes sanctions économiques, a prolongé samedi de trois mois le répit accordé à une...

    mardi 04 juin 2019

    Rosneft veut rassurer sur ses projets pétroliers au Venezuel…

    Moscou: Le patron du géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi que les projets communs avec le groupe public pétrolier vénézuélien...

    vendredi 15 mars 2019

    La production de pétrole du Venezuela baisse régulièrement

    Washington: Le représentant spécial américain pour le Venezuela, Elliott Abrams, a déclaré vendredi que les exportations pétrolières vénézuéliennes diminuaient régulièrement, de l'ordre...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 janvier 2020 à 12:11

    Le pétrole subit la pression des mesures anti-épidémie en Ch…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes pesant sur la demande mondiale, notamment en...

    vendredi 24 janvier 2020 à 01:59

    Le pétrole souffre des mesures anti-épidémie en Chine

    New York: Les prix du pétrole ont terminé vendredi à leur plus bas niveau depuis fin octobre après une semaine chahutée, dominée...

    jeudi 23 janvier 2020 à 22:02

    Le pétrole baisse fortement alors que le virus chinois menac…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse jeudi, dans un climat toujours morose lié à la propagation...

    jeudi 23 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole limite légèrement ses pertes après les stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours dans le rouge jeudi, la baisse surprise des stocks américains ne redressant que très peu...

    jeudi 23 janvier 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    jeudi 23 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinois…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau...

    mercredi 22 janvier 2020 à 21:48

    Le pétrole au plus bas depuis sept semaines

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mercredi, retombant à leur plus bas niveau depuis début décembre alors que...

    mercredi 22 janvier 2020 à 18:14

    Le pétrole à son plus bas de l'année, craintes d'un surplus …

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leur baisse mercredi en cours d'échanges européens, crevant leur plancher de 2020, les investisseurs étant préoccupés...

    mercredi 22 janvier 2020 à 11:50

    Le pétrole en baisse, craintes d'un surplus d'or noir

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens alors que l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), par la voix de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite