Menu
A+ A A-

Le pétrole repart en hausse après un rapport de l'Opep

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont repartis en hausse lundi après la publication du rapport mensuel de l'Opep, dans un marché toujours focalisé sur les suites de l'annonce par les Etats-Unis de sa sortie de l'accord nucléaire iranien.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a terminé à 78,23 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,11 dollar par rapport à la clôture de vendredi et à nouveau à un plus haut depuis la fin 2014.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de juin a pris 26 cents à 70,96 dollars.

Selon le rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), le cartel a une nouvelle fois pompé moins de brut que ne lui permet l'accord de limitation de la production conclu fin 2016 avec dix autres producteurs.

Affectée par de graves troubles politiques, la production vénézuélienne a reculé, tandis qu'elle a augmenté en Arabie saoudite, en Algérie, et en Iran.

"Grâce à la production vénézuélienne nous observons un niveau plutôt élevé de conformité à cet accord", a indiqué Bill O'Grady de Confluence Investment.

"On aurait pu penser qu'avec la forte hausse des cours, les tentations de tricher seraient grandes. Mais finalement ce n'est pas tellement le cas", a-t-il par ailleurs ajouté.

Côté demande, l'OPEP a revu à la hausse de 25.000 barils par jour son estimation de la croissance pour cette année: la demande devrait atteindre 98,85 mbj, soit une hausse annuelle de 1,65 mbj.

Le rapport vient également nuancer les affirmations d'une potentielle hausse de la production de l'OPEP pour combler le manque créé par une éventuelle baisse des exportations iraniennes.

"La réaction aux développements sur l'accord sur le nucléaire iranien a profité aux prix, mais les marchés n'y voient pas clair", ont commenté les analystes de JBC Energy.

Les États-Unis ont abandonné l'accord sur le nucléaire iranien et comptent imposer des sanctions strictes sur l'économie du troisième plus grand producteur de l'OPEP.

Mais alors que la Chine, la Russie, et l'Union européenne ont dit vouloir continuer cet accord, les analystes peinent à estimer dans quelle mesure les exportations iraniennes souffriront.

Le ministre de l'Energie des Emirats arabes unis Souhail al-Mazrouei, dont le pays assure la présidence tournante de l'OPEP, estime que les Emirats, l'Arabie saoudite et le Koweït peuvent à eux trois compenser les sanctions américaines contre l'Iran, a-t-il affirmé dimanche, rapporte l'agence Bloomberg.

"Si l'OPEP veut garantir la stabilité des prix, elle devrait commencer à indiquer sa volonté de mettre un terme à l'accord avant qu'il n'arrive à son terme fin 2018, et ce à sa prochaine réunion officielle au plus tard", ont estimé les analystes de Commerzbank.

L'OPEP et ses dix partenaires, dont la Russie, se réuniront fin juin à Vienne.


(c) AFP

Commenter Le pétrole repart en hausse après un rapport de l'Opep


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 12 avril 2021 à 21:16

    Le pétrole commence la semaine par une avancée timide

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont entamé la semaine en petite hausse lundi, les investisseurs revenant à leur principal sujet...

    lundi 12 avril 2021 à 13:20

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France se sont stabilisés la semaine dernière. Pour sa part, le prix du pétrole Brent daté...

    lundi 12 avril 2021 à 11:54

    Le pétrole commence la semaine avec une avancée timide

    Londres: Les prix du pétrole abordaient la semaine en petite hausse lundi, les investisseurs revenant à leur principal sujet d'attention, l'équilibre entre...

    dimanche 11 avril 2021 à 18:43

    L'Ouganda, la Tanzanie, Total et CNOOC s'accordent pour la c…

    Kampal: L'Ouganda, la Tanzanie et les compagnies pétrolières française Total et chinoise CNOOC ont signé dimanche plusieurs accords ouvrant la voie à...

    samedi 10 avril 2021 à 10:08

    Arabie: Aramco lève 12,4 milliards de dollars dans un accord…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé avoir signé un accord avec un consortium mené par le fonds américain EIG Global...

    vendredi 09 avril 2021 à 21:27

    Le pétrole sous la pression du Covid-19 en Inde et des négoc…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé vendredi, refroidis par l'évolution de la pandémie de Covid-19 sur des marchés...

    vendredi 09 avril 2021 à 11:54

    Le pétrole sous la pression du Covid-19 en Inde et des négoc…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse vendredi, refroidis par l'évolution de la pandémie de Covid-19 sur des marchés porteurs...

    jeudi 08 avril 2021 à 22:07

    Le pétrole stable au lendemain des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fait du surplace jeudi au lendemain d'une petite hausse, dans un marché s'interrogeant sur...

    jeudi 08 avril 2021 à 11:55

    Le pétrole au ralenti après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi au lendemain d'une petite hausse, préoccupés par l'évolution de la pandémie de Covid-19 et une...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 26 mars 2021 Les pétrolières bénéficient de l'impact sur les cours du brut du blocage prolongé du canal de Suez: Chevron prend 0,72% et Exxon Mobil 1,38%.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite