Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit au plus haut de l'année à New York

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont monté mardi pour finir au plus haut de l'année, les échanges restant limités en pleine période de fêtes mais l'optimisme perdurant sur la réduction de production prévue par l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep).
Le prix du baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a pris 88 cents à 53,90 dollars sur le contrat pour livraison en février au New York Mercantile Exchange (Nymex), un niveau sans précédent depuis l'été 2015.

A Londres, les marchés étaient fermés et il n'y a donc pas eu d'échanges physiques sur le Brent de la mer du Nord, coté à l'Intercontinental Exchange (ICE).

Le marché est bien disposé car on s'approche des baisses de production prévues par l'OPEP, et il semble bien qu'elle vont se concrétiser, a mis en avant Phil Flynn, de Price Futures Group.

Le cartel a animé la fin de l'année sur le marché pétrolier en annonçant coup sur coup deux accords, l'un en son sein et l'autre avec d'autres pays, qui prévoient des baisses ambitieuses de production à partir du 1er janvier.

Les cours restent légèrement soutenus par l'idée que l'OPEP va mieux respecter que d'habitude ses quotas, a avancé James Williams, de WTRG Economics.

Sur le plan de la demande, l'actualité était également encourageante aux Etats-Unis, où les investisseurs ont pris connaissance d'une nette hausse du moral des ménages, au plus haut depuis quinze ans en décembre selon l'organisation Conference Board.

L'impression générale, c'est que l'économie américaine va vraiment accélérer l'an prochain, ce qui devrait stimuler la demande, a expliqué M. Flynn.

De façon plus spécifique au pétrole, il notait qu'une vague de froid était prévue aux Etats-Unis, au profit des produits pétroliers comme le fioul de chauffage, et que les déplacements s'annonçaient sans précédent pendant cette période de fêtes, au bénéfice de l'essence.

Reste que, pour le moment, ce qu'il y a de plus évident à dire, c'est que les échanges vont tourner au ralenti cette semaine, a conclu M. Williams.

La journée de lundi était fériée aux Etats-Unis, Noël étant tombé un dimanche, et beaucoup d'investisseurs ne sont guère enclins à revenir sur les marchés pour une semaine de quatre jours avant le week-end du nouvel an.

(c) AFP


Commenter Le pétrole finit au plus haut de l'année à New York

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite