Menu
A+ A A-

🔴 Prévisions de récession et impact potentiel sur les prix du baril

prix du petrole New YorkNew York: La semaine passée, le marché pétrolier a connu une chute abrupte, provoquant sa pire performance depuis le début de l'année. Conséquence des craintes renouvelées liées à l'état de l'économie mondiale, suite à la faillite de deux importantes banques américaines et la quasi-débâcle de la banque suisse Crédit Suisse.

Bien que les prévisions de prix du pétrole à court terme aient été optimistes en raison des fondamentaux favorables au pétrole, une tendance différente se dessine désormais.
En effet, la quasi-totalité des prévisionnistes qui avaient jusqu'alors mis en avant l'insuffisance de l'offre comme la raison principale des prévisions de hausse des prix, commencent à se préoccuper des craintes d'un ralentissement économique.

Celui-ci impacterait négativement la demande et entrainerait une baisse des prix du pétrole.

Selon Goldman Sachs, les récentes turbulences économiques ont eu un impact significatif sur les prix du pétrole, qui ont subi une forte baisse. Alors que la demande chinoise pour le pétrole restait forte, les craintes de récession et les inquiétudes liées aux banques ont déclenché une fuite des flux d'investisseurs, laissant le marché sous pression.

Goldman Sachs a d'ailleurs déjà révisé ses prévisions de prix du pétrole pour le reste de l'année.

La banque d'investissement prévoyait initialement que le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. atteindrait 100 dollars au second semestre, mais elle a revu ce chiffre à la baisse, tablant désormais sur un prix de 94 dollars pour les 12 prochains mois. Pour 2024, les analystes de Goldman Sachs envisagent un prix de 97 dollars le baril de Brent.

Dans une note relayée par Bloomberg, Goldman Sachs a déclaré que "historiquement, après de tels événements, le positionnement et les prix ne se rétablissent que progressivement, en particulier les prix à long terme".

En effet, les événements récents ont laissé une cicatrice sur le marché du pétrole, faisant chuter le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de plus de 80 dollars à moins de 75 dollars, tandis que le West Texas Intermediate a chuté à près de 65 dollars.

Bien que des prévisionnistes de premier plan tels que l'AIE et l'OPEP aient récemment annoncé s'attendre à une croissance de la demande plus forte que celle de l'offre, la situation actuelle laisse envisager une reprise progressive des prix du pétrole.


L'analyste de marché de Reuters, John Kemp, a prédit en janvier une récession mondiale imminente, entraînant une baisse temporaire de la demande et donc des prix du pétrole.

Détail qui a sont importance : les prévisions de récession valent pour le Royaume-Uni, l'UE, les États-Unis, le Canada et l'Australie mais ne s'appliquent pas à la Chine et à l'Inde, qui devraient consommer davantage de pétrole cette année, bien que les exportations chinoises pourraient être touchées par la récession des pays consommateurs.

En raison des fondamentaux du pétrole, toutes les prévisions de prix du pétrole tablent effectivement sur une hausse vers la fin d'année, mais les répercussions de la panique bancaire due aux faillites pourraient donner lieu à des prévisions très différentes.



Commenter 🔴 Prévisions de récession et impact potentiel sur les prix du baril



    Communauté prix du baril


    Les dernières prévisions des prix du baril

    -Voir toutes les actualités sur les prévisions des cours du pétrole

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite