Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage sur la demande, dont la santé fait question.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet s'est affaissé de 0,32%, pour clôturer à 83,71 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juin, a lui également cédé 0,32%, à 79,80 dollars.

"La prime de risque sur l'offre continue à diminuer", a commenté Daniel Ghali, de TD Securities. Malgré sept mois de guerre à Gaza, des attaques en mer Rouge ou des frappes sur Israël et sur l'Iran, "il n'y a eu aucune perturbation des livraisons" d'or noir, a fait valoir l'analyste.

Les cours "n'ont pas vraiment réagi aux décès du président Iranien Ebrahim Raïssi et du ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian", victimes du crash de l'hélicoptère dans lequel ils voyagaient, dimanche, ont constaté les analystes d'Eurasia Group.

"Le fait que les premiers éléments accréditent la thèse d'un accident a dissipé les craintes d'une escalade sérieuse au Moyen-Orient", ont-ils ajouté.

"Les signes d'un affaiblissement de la demande, en particulier en Asie, font plus que compenser les inquiétudes quant à de possibles difficultés d'approvisionnement", selon Eurasia Group.

Ils relèvent notamment que le rythme d'activité des raffineries chinoises a ralenti ces dernières semaines, au plus bas de l'année, en avril.


Les opérateurs attendent aussi des nouvelles de la demande aux États-Unis, alors qu'arrive le week-end de Memorial Day (jour férié le lundi 27 mai), qui marque traditionnellement le début de la saison des déplacements aux États-Unis (routiers et aériens).

Le dernier rapport de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a fait état de livraisons d'essence aux États-Unis au plus bas depuis 11 ans, en excluant la première année de la pandémie de coronavirus.

En l'état, "les cours sont globalement équilibrés en ce moment", fait valoir Daniel Ghali. Pour lui, ils pourraient se maintenir dans une fourchette dans les semaines à venir, "mais cela dépend de plus en plus de la volonté de l'OPEP de s'en tenir à ses coupes de production extrêmes".

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+ doivent se réunir le 1er juin pour débattre d'un éventuel prolongement des coupes de production décidées en novembre.

En l'état, les réductions qui portent sur environ 2,2 millions de barils par jour doivent arriver à échéance fin juin.

"Ils se sont mis le dos au mur" avec ces coupes de production, selon Daniel Ghali, tout renoncement étant susceptible de faire chuter les cours.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite