Menu
A+ A A-

Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orient

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au Moyen-Orient après la mort du président iranien et l'annonce de problèmes de santé du roi saoudien.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet cédait 0,21% à 83,80 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en juin, perdait 0,36% à 79,77 dollars.

"Les tensions mondiales sont plus fortes en raison du décès du président Iranien Ebrahim Raïssi (...) et des rapports faisant état de la santé défaillante du roi Salman d'Arabie saoudite", commente John Evans, analyste chez PVM Energy.

Le président Iranien Ebrahim Raïssi et son ministre des Affaires étrangères sont morts dans un accident d'hélicoptère dans le nord-ouest de l'Iran, a annoncé lundi le gouvernement de ce pays.

Le négociateur en chef Iranien du dossier du nucléaire, Ali Bagheri, a été nommé lundi à la tête de la diplomatie de l'Iran à titre provisoire.

"L'incertitude politique" entourant le décès du président Iranien et les problèmes de santé du roi saoudien "ne sont pas des risques géopolitiques majeurs et le marché les contourne rapidement", tempère Stephen Innes, de chez SPI AM.

Selon l'analyste, les investisseurs restent aussi concentrés sur la révision à la baisse par l'Agence internationale de l'énergie (AIE) de ses prévisions pour 2024 concernant la demande mondiale de pétrole.


Les prix du brut avaient évolué dans le vert en début de séance européenne après "la confirmation du décès du président Iranien, et la santé du roi Salmane d'Arabie saoudite, qui fait l'objet de spéculations", affirme Susannah Streeter, de Hargreaves Lansdown.

Le roi Salmane d'Arabie saoudite, âgé de 88 ans, souffre d'une infection pulmonaire et suit un traitement à base d'antibiotiques, a annoncé dimanche la Cour royale.

Mohammed ben Salmane, le prince héritier et Premier ministre d'Arabie saoudite, a reporté sa visite officielle prévue cette semaine au Japon "en raison de l'état de santé" de son père, a annoncé lundi le porte-parole du gouvernement nippon.

Les prix du brut avaient aussi été portés par une nouvelle attaque d'un pétrolier au large du Yémen samedi et des attaques de drones ukrainiens en Russie.

Un pétrolier battant pavillon panaméen a en effet été touché par un missile au large du Yémen, où les rebelles houthis multiplient les attaques contre les navires marchands, a rapporté samedi la société de sécurité maritime Ambrey.

En Russie, une raffinerie de pétrole située dans la région de Krasnodar (sud) a dû quant à elle suspendre ses activités dimanche après une attaque de six drones, ont indiqué la direction et les autorités locales. Au total, 57 drones ukrainiens ont été interceptés ou abattus dans la nuit de samedi à dimanche dans la région, selon le ministère russe de la Défense.

(c) AFP

Commenter Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orient



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite