Menu
A+ A A-

Le pétrole au plus haut depuis quatre mois, le marché craint un déséquilibre

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, jeudi, au plus haut depuis quatre mois, échauffés par les nouvelles prévisions de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui alerte sur une offre potentiellement insuffisante jusqu'à la fin de l'année.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mai, a fini en progression de 1,65%, à 85,42 dollars, une première depuis début novembre.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en avril, a lui gagné 1,93%, à 81,26 dollars, également un sommet en clôture depuis plus de quatre mois.

Dans son rapport mensuel, publié jeudi, l'AIE a pris pour hypothèse que les coupes de production supplémentaires de membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés de l'accord OPEP+ seraient prolongées jusqu'à fin 2024.

En l'état, le cartel ne s'est engagé que jusqu'à fin juin.

"Sur cette base, notre solde pour l'année passe d'un surplus à un léger déficit", a indiqué l'agence, considérée comme conservatrice dans ses prévisions.

"Je dirais que la probabilité qu'ils prolongent (les réductions au-delà de juin) est d'environ 75%", a commenté Robert Yawger, analyste de Mizuho. "Mais il est encore possible qu'ils remontent leur production."

Cette vision d'un marché tendu a renforcé l'élan initié mercredi, notamment avec la publication du rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'informations sur l'énergie (EIA).


🇺🇸 L'EIA a annoncé une décrue de 1,5 million de barils des réserves commerciales de brut aux États-Unis, après six semaines consécutives d'augmentation.

⛽️ La publication de l'EIA a aussi mis en évidence une importante contraction de 5,7 millions de barils des stocks d'essence, soit le reflux le plus brutal depuis début novembre.

Les volumes d'essence livrés au marché américain, indicateur de demande, sont restés au-dessus du seuil symbolique des 9 millions de barils par jour.

"C'est un très bon chiffre pour cette période de l'année", a souligné Robert Yawger, alors que la saison des grands déplacements aux États-Unis ne démarrera officiellement que fin mai.

Pour cet analyste, les raffineurs ont été incités à monter en régime par le niveau élevé du "crack", l'écart entre le cours des produits raffinés et celui du brut.

🇷🇺 A ces éléments s'est ajouté un coup de chaud sur le front géopolitique, avec la multiplication des frappes de drones ukrainiens sur des installations pétrolières en territoire russe.

Mercredi, deux raffineries ont été visées, notamment celle de Riazan, à environ 200 km au sud-est de Moscou, provoquant un incendie.

Ces attaques sont survenues après celles de mardi, qui ont touché deux raffineries russes à Orel et Kstovo, dans l'ouest du pays.

(c) AFP

Commenter Le pétrole au plus haut depuis quatre mois, le marché craint un déséquilibre



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite