Menu
A+ A A-

Le pétrole monte, aiguilloné par les stocks américains et des frappes de raffineries russes

cours de clôture du pétroleCours de clôture:  Les prix du pétrole ont terminé en vive hausse mercredi, poussés par des frappes sur des raffineries russes ainsi que par une diminution plus forte qu'attendue des stocks américains de brut et d'essence.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mai, a grimpé de 2,57% à 84,03 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en avril a gagné 2,78% à 79,72 dollars.

"Il y a eu deux facteurs de progression des cours. Il va de soi que le rapport sur la réduction des réserves américaines a ponctué la tendance haussière du marché", a commenté John Kilduff, analyste d'Again Capital.

Les réserves de brut ont décru de 1,5 million de barils aux États-Unis lors de la semaine achevée le 8 mars, alors que les analystes misaient au contraire sur une augmentation, à hauteur d'un million de barils, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg.

Quant aux réserves d'essence américaines, elles ont baissé bien plus que prévu, chutant de 5,7 millions de barils alors que les analystes s'attendaient à un repli de 2,2 millions de barils.

🇺🇸 "C'est la deuxième semaine d'affilée que l'on voit une très forte demande d'essence aux États-Unis, qui n'est pas caractéristique de cette période de l'année. Presque comme en été!", saison des déplacements en voitures, a ajouté M. Kilduff.

🇷🇺 Les cours du brut ont aussi été soutenus par "la poursuite des frappes de drones sur les raffineries et les infrastructures pétrolières russes", ont relevé les analystes de DNB.

Une nouvelle attaque de drone a, en effet, visé mercredi un site énergétique en Russie, ciblée pour le deuxième jour consécutif depuis l'Ukraine.

L'attaque a visé une raffinerie de pétrole à Riazan, à environ 200 km au sud-est de Moscou. Au total, 58 drones ont ciblé plusieurs régions russes, notamment celles de Belgorod, Briansk, Koursk et Voronej, toutes les quatre frontalières de l'Ukraine, selon un communiqué du ministère russe de la Défense, assurant qu'ils ont tous été détruits.


DNB estime que "les frappes ukrainiennes ont endommagé des installations représentant plus de 10% de la capacité de traitement du pétrole russe au cours des deux derniers jours".

"Ces attaques au cours de la nuit des infrastructures énergétiques russes inquiètent le marché", selon M. Kilduff, qui souligne que les Ukrainiens ont attaqué ce type de cibles "assez régulièrement récemment".

"Si ça continue, le marché va escompter une prime dans les cours prenant en compte le risque d'une rupture d'approvisionnement d'énergie russe sur le marché", que ce soit en production ou en exportation, a encore prévenu l'analyste d'Again Capital.

📊 Par ailleurs, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a légèrement relevé son estimation de la demande pour 2024, à 104,46 millions de barils par jour, contre 104,40 précédemment, dans son rapport mensuel sur le pétrole publié mardi.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte, aiguilloné par les stocks américains et des frappes de raffineries russes



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite