Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et l'Opep+

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et d'essence aux Etats-Unis et une réunion de l'Opep+ recommandant de maintenir la stratégie actuelle de production.
Vers 10H50 GMT (11H50 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril, perdait 0,54% à 82,39 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mars, baissait de 0,38% à 76,12 dollars.

Après avoir fortement décliné mercredi après un rapport hebdomadaire sur l'accumulation des stocks de brut et de produits dérivés aux États-Unis, les deux références mondiales restaient en léger déclin.

Le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a en effet fait état d'une hausse surprise de 4,1 millions de barils des réserves stratégiques aux États-Unis, alors que les analystes tablaient sur une baisse d'un million.

Cependant, deux autres événements majeurs de la séance de la veille "n'ont pas augmenté le niveau de nervosité des investisseurs" pétroliers, note Tamas Varga, analyste chez PVM Energy, évoquant une réunion technique de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (OPEP+) et la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

🇺🇸 Comme prévu, la Fed a relevé mercredi de 25 points de base ses taux directeurs, ce qui représente un ralentissement par rapport au rythme des précédentes hausses.

Sur le long terme cependant, si les taux d'intérêt de ses homologues rattrapent ceux de la Fed, cela pourrait peser sur le billet vert et ainsi rendre les achats de pétrole - qui se font en dollar - plus intéressants.


Côté OPEP+, un panel de représentants de l'alliance a recommandé mercredi, lors d'une réunion technique, de maintenir la stratégie actuelle de coupes de production, optant pour la prudence devant les incertitudes persistantes autour de la demande mondiale de brut.

Le Comité ministériel conjoint de suivi (JMMC) de l'OPEP+ n'a cependant pas de pouvoir décisionnaire quant à une hausse ou une baisse des quotas mais discute des conditions de marché et fait des recommandations servant de base aux mesures prises par les ministres.

🇷🇺 Des interrogations persistent également autour de la production russe, à quelques jours de l'entrée en vigueur le 5 février de nouvelles sanctions occidentales.

Après le brut, l'embargo de l'Union européenne (UE) va s'étendre à l'achat de produits pétroliers russes, et les pays du G7 plafonneront également le prix de ces produits.

Le plafond déjà imposé sur le brut ferait perdre chaque jour à la Russie 160 millions d'euros, selon la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, qui a ajouté jeudi à Kiev que l'Union européenne prévoyait de nouvelles sanctions contre Moscou pour l'anniversaire de l'invasion russe de l'Ukraine.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite