Menu
A+ A A-

Le pétrole en légère hausse, le gaz poursuit son repli

cours du pétroleZurich: Hésitant mardi matin, le pétrole repartait à la hausse, malgré les inquiétudes des investisseurs quant à une éventuelle récession mondiale. Le gaz naturel poursuivait quant à lui son repli, la référence européenne TTF se négociant au niveau d'août 2021.
Mardi vers 09h45, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars se négociait à 84,68 dollars, en hausse de 0,26%. Les 159 litres de son équivalent américain, West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en février, se traitait lui à 79,36 dollars, soit un gain de 0,70%.

La semaine passée, les deux références du pétrole ont gagné plus de 8%, récupérant ainsi de leurs pertes de la première semaine de l'année, après que la Chine ait abandonné les derniers vestiges de sa très stricte politique sanitaire du zéro-Covid. "Si les perspectives de la Chine ont pris un tournant, il faut noter que la normalisation de sa demande de pétrole sera progressive", tempère cependant Stephen Brennock, analyste chez PVM Energy.

Le pays doit en effet d'abord surmonter "une nouvelle vague d'infections" de Covid-19, rappelle-t-il. "En l'état actuel des choses, la reprise pétrolière de la Chine reste anticipée plutôt que concrète". En parallèle, "le spectre de la récession plane toujours sur l'économie mondiale", estime l'analyste.

⤵ Sombres perspectives conjoncturelles

La semaine passée, la Banque mondiale (BM) a fortement révisé à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour 2023, qu'elle anticipe désormais à 1,7% contre 3% en juin dernier, du fait de l'inflation persistante, de la hausse des taux et des effets de la guerre en Ukraine.

Le Forum économique mondial (WEF) et les grandes entreprises américaines tirent aussi la sonnette d'alarme sur un ralentissement potentiel de l'économie cette année et une enquête publiée lors du sommet de Davos a montré que deux tiers des économistes anticipent une récession mondiale en 2023, 18% d'entre eux la considérant comme "extrêmement probable", selon l'agence Reuters.

Les principales banques américaines ont pour leur part augmenté leurs réserves dans un contexte de détérioration des perspectives économiques. Dans le même temps, l'amélioration des attentes quant à la demande d'or noir en Chine, premier importateur de brut et la croissance économique meilleure que prévu au quatrième trimestre ont maintenu les prix du pétrole à un niveau élevé.

Les investisseurs attendent cette semaine les perspectives du marché de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans son rapport mensuel sur l'offre et la demande en or noir, et celui de l'Agence internationale de l'énergie (AIE).


⤵ TTF toujours en repli

Parallèlement, le gaz naturel européen perdait encore du terrain, poursuivant sa tendance baissière amorcée début décembre. Le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, s'échangeait mardi à 09h45 à 53,25 euros le mégawattheure (MWh), soit une baisse de 3,97%, retrouvant les niveaux affichés en août 2021.

"La situation de panique de l'année dernière a été remplacée par la conviction que l'Europe passera l'hiver sans problème d'approvisionnement", affirment les analystes d'Energi Danmark. Ils évoquent une demande "faible en raison du temps doux", permettant aux réserves d'être "beaucoup plus (remplies) que d'habitude à cette période de l'année".

En l'espace d'un mois, la référence européenne du gaz a déjà dévissé de plus 48,9%, le repli annuel s'affichant lui à 27,99%.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en légère hausse, le gaz poursuit son repli


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite