Menu
A+ A A-

Le pétrole bondit après des attaques contre deux tankers dans le Golfe

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole ont bondi jeudi après des attaques contre deux tankers dans le Golfe ravivant les craintes d'un conflit dans cette région cruciale pour le marché de l'or noir, d'autant que Washington a accusé l'Iran d'en être "responsable".
Le baril de référence aux États-Unis, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juillet, a grimpé de 1,14 dollar, ou 2,2%, pour finir à 52,28 dollars tandis qu'à Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a fini en hausse de 1,34 dollar, ou 2,2%, à 61,31 dollars.

Ils ont pris jusqu'à 4,5% en cours de séance.

Le marché a été ébranlé par les attaques menées contre deux tankers, norvégien et japonais, en mer d'Oman, en plein Golfe. Une région déjà sous haute tension du fait de la crise entre les États-Unis et l'Iran.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a désigné l'Iran en évoquant, à l'appui de ses accusations, des informations récoltées par les services de renseignement, "les armes utilisées", les précédentes attaques contre des navires également imputées par Washington à Téhéran, et le fait qu'aucun des groupes alliés de l'Iran dans la région n'ait les moyens d'atteindre "un tel niveau de sophistication".

Le ministre iranien des Affaires étrangères avait plus tôt dans la journée jugé hautement suspecte la coïncidence entre les "attaques" ayant visé les deux navires et la visite à Téhéran du Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Ces incidents constituent en tout cas une nouvelle escalade dans les tensions régionales, un mois quasiment jour pour jour après des attaques contre quatre navires, dont trois pétroliers, au large des Emirats arabes unis. Le conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton avait alors affirmé que l'Iran était "très vraisemblablement" derrière ces actes de sabotage.

Les tensions dans cette zone rendent toujours nerveux le marché, qui craint une possible perturbation de l'offre d'or noir.

"Il faut se rappeler que c'est la région du détroit d'Ormuz", boulevard du trafic pétrolier mondial au large de l'Iran, essentiel aux exportations de l'Arabie saoudite, note Tamas Varga, analyste de PVM.

Tendance à la baisse

L'incident a donc fait bondir les prix du pétrole alors que le Brent avait fini la séance de mercredi sous les 60 dollars, pour la première fois depuis fin janvier, à 59,97 dollars. Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait également fini à son plus bas en clôture depuis cinq mois, à 51,14 dollars.

"La tendance était plutôt à la baisse, les investisseurs se concentraient davantage sur la faiblesse de la demande que sur les tensions géopolitiques", a expliqué à l'AFP Geordie Wilkes, analyste pour Sucden, en référence notamment à un bond des stocks américains ces dernières semaines.

Il rappelle toutefois que "les tensions entre l'Iran et les États-Unis avaient poussé les prix à la hausse sur les 12 derniers mois".

Après avoir annoncé en 2018 que les importateurs de pétrole iranien seraient sanctionnés, Washington a annulé fin avril 2019 les exemptions accordées à certains pays, avec l'objectif explicite de faire monter une "pression maximale" sur Téhéran.

Résultat, la production de pétrole de l'Iran a fortement baissé en mai, selon un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) publié jeudi.

La production de la République islamique a chuté de 227.000 barils par jour (b/j) entre avril et mai, pour atteindre 2,370 millions de b/j, selon des sources secondaires (indirectes) citées par l'Organisation dans son rapport mensuel.

L'Iran voit d'un très mauvais oeil son rival géopolitique, l'Arabie saoudite, en profiter pour ronger sur ses parts de marché, même si la production du Royaume a, pour l'instant, plutôt tendance à reculer en raison de l'affaiblissement de la demande.

Mais si Téhéran a menacé de fermer le détroit d'Ormuz pour paralyser le marché, "la réalité, c'est que l'Iran ne peut pas se permettre de le faire" car "une telle action entraînerait l'usage de la force et une escalade de la situation", a estimé John Hall, analyste pour Alfa Energy.


(c) Oil price - Traduction prixdubaril.com

Commenter Le pétrole bondit après des attaques contre deux tankers dans le Golfe



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite