Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse dans un marché inquiet du dollar et de la Chine

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi à New York, le recul symbolique du nombre de puits en activité aux Etats-Unis ne suffisant pas à contrebalancer l'impact d'un regain du dollar et d'inquiétudes à propos de l'économie chinoise.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a perdu 78 cents à 44,60 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), annulant totalement la petite hausse de la veille et signant une deuxième semaine de suite de repli.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance a cédé 9 cents à 47,99 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

La société de services pétroliers Baker Hughes a annoncé vendredi qu'il y avait un puits de pétrole en activité de moins cette semaine que la semaine dernière aux Etats-Unis.

"Cela fait huit semaines de suite que le nombre de puits décline, cela montre que le marché se contracte, mais pas autant qu'on le pensait, et comme la production est restée stable (aux Etats-Unis) la semaine du 16 octobre, les investisseurs ont trouvé que cela constituait une pression à la baisse" des cours, a expliqué Phil Flynn, chez Price Futures Group.

Par ailleurs, le pétrole a réagi comme d'autres matières premières, "grimpant dans un premier temps du fait de la perspective d'une amélioration de la demande chinoise après la baisse du taux directeur de la banque centrale chinoise (PBOC)", expliquait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Mais le marché s'est rapidement retourné, "quand il s'est rendu compte que les cinq précédentes baisses de taux n'avaient pas fonctionné et que cette action servait seulement à prouver que l'économie chinoise était à la peine", poursuivait M. Lawler.

Le marché du pétrole est très sensible à la conjoncture de la deuxième économie mondiale, craignant qu'un ralentissement pèse sur la demande alors que le marché souffre d'une surabondance de l'offre qu'il peine à résorber.

Par ailleurs, la baisse de taux chinoise, tout comme l'indication jeudi que la Banque centrale européenne pourrait également relâcher sa politique monétaire en décembre, contribuent à faire monter le dollar.

Or, comme les échanges en pétrole sont libellés en dollars, tout renforcement du billet vert tend à pénaliser les acheteurs munis d'autres devises.

Enfin les investisseurs surveillaient l'ouragan Patricia, le plus fort jamai,s enregistré en Amérique, qui menaçait la côte pacifique du Mexique.

"Il y a une chance que la tempête traverse le pays durant le weekend et atteigne le Golfe du Mexique en début de semaine, endommageant potentiellement les infrastructures pétrolières", a noté Matt Smith, chez ClipperData.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en baisse dans un marché inquiet du dollar et de la Chine


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 18 septembre 2020 à 21:30

    Le pétrole trébuche un peu mais finit la semaine sur une bon…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont partiellement trébuché vendredi, mais restent à leur meilleur niveau depuis début septembre, au lendemain...

    vendredi 18 septembre 2020 à 11:58

    Le pétrole poursuit sur la lancée après l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur progression vendredi, après trois séances consécutives de hausse et au lendemain de la réunion mensuelle...

    jeudi 17 septembre 2020 à 21:58

    Le pétrole hésite puis grimpe après la réunion mensuelle de …

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, au lendemain d'une poussée déjà notable, les investisseurs se montrant plutôt...

    jeudi 17 septembre 2020 à 20:28

    L'Opep+ sermonne ses mauvais élèves et envisage une réponse …

    Londres: Le ministre saoudien de l'Énergie Abdel Aziz ben Salmane, chef de file de l'Opep+, a haussé le ton jeudi face aux...

    jeudi 17 septembre 2020 à 17:50

    Le pétrole hésite puis grimpe après le début de la réunion m…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse jeudi en fin de séance européenne, après une poussée déjà notable la veille, les...

    jeudi 17 septembre 2020 à 16:11

    Opep+: le ministre saoudien hausse le ton sur le non-respect…

    Londres: Le ministre saoudien de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane a haussé le ton jeudi face aux membres de l'Opep+ qui ne...

    jeudi 17 septembre 2020 à 13:43

    Réunion de l'Opep+ face à la baisse des prix du pétrole

    Vienne: L'Opep et ses alliés, réunis sous l'acronyme Opep+, tiendront une réunion en ligne jeudi pour discuter du respect de leur accord...

    jeudi 17 septembre 2020 à 11:55

    Le pétrole temporise avant la réunion mensuelle de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi, après une hausse notable la veille, les investisseurs se tournant désormais vers...

    mercredi 16 septembre 2020 à 21:53

    Le pétrole progresse après la baisse des stocks américains d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés mercredi, confirmant la tendance de la veille, aidés par une baisse inattendue des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite