Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule un peu, dans un contexte d'offre abondante

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole reculaient un peu jeudi en fin d'échanges européens, dans un marché pénalisé par une offre abondante tandis que les perspectives de demande restent moroses.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 106,99 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 14 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 4 cents, à 94,13 USD.

Les cours du brut avaient réussi à rebondir mercredi, grâce à une réduction des stocks de brut américains plus forte que prévu, mais "la tendance de fond reste à la baisse étant donné l'abondance d'offre sur le marché et la perspective d'une augmentation de l'offre depuis la Libye et l'Iran", expliquaient les économistes de Commerzbank.

Ces derniers jours, la Libye a réussi à redresser quelque peu sa production de brut, à environ 600'000 barils par jour contre 250'000 barils par jour au plus fort des troubles qui perturbent son secteur énergétique.

Et la nouvelle période de négociations qui s'ouvrira début février entre l'Iran et les grandes puissances sur le programme nucléaire de Téhéran pourrait mener, en cas de succès, à la levée complète des sanctions - dont celles sur les exportations de brut du pays.

Face à cette offre abondante, la demande ne devrait pas beaucoup augmenter cette année.

Ainsi, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a revu en très légère hausse sa prévision de demande mondiale de brut pour 2014, à 90,91 millions de barils par jour (mbj) contre une précédente estimation de 90,84 mbj.

Même si cela représente une demande en hausse d'un peu plus d'un million de barils par jour par rapport à 2013 (89,86 mbj), c'est insuffisant pour absorber le surplus d'offre pouvant venir de la Libye et de l'Iran.

Car, selon Commerzbank, "si l'offre de pétrole actuellement manquante depuis la Libye et l'Iran devait retourner sur le marché, l'offre mondiale de brut augmenterait d'environ 2 millions de barils par jour".

afp/jh



(AWP / 16.01.2014 18h26)





Commenter Le brut recule un peu, dans un contexte d'offre abondante

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

jeudi 15 février 2018 à 20:23

L'Opep cible un accord avant 2018 sur une coopération de lon…

Dubaï: L'Opep cherche à parvenir avant la fin 2018 à un accord sur une coopération à long terme avec les pays non...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite