Menu
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, l'envolée continue

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole poursuivaient leur envolée jeudi à New York, comme à Londres, dopés par les craintes accrues pour la production de brut alors que la révolte en Libye a tourné au bain de sang.

Vers 14h15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril s'échangeait à 99,70 dollars, en progression de 1,60 dollar par rapport à la veille.

Il était monté plus tôt jusqu'à 103,41 dollar, à son plus haut niveau depuis 2008, soit une envolée de près de 20% depuis sa clôture de vendredi.

A Londres, le baril de Brent a frôlé les 120 dollars sur l'InterContinental Exchange, un prix inédit depuis août 2008.

Les investisseurs surveillaient avec inquiétude les chiffres de production de la Libye, en proie à une révolte sans précédente violemment réprimé par le régime.

"Les chiffres qui sortent de Libye parlent d'une fermeture de 50% de la production, c'est probablement plus que ça à l'heure actuelle", a estimé Phil Flynn, de PFG Best Research.

L'Italien ENI, premier producteur étranger dans le pays, a lui-même indiqué que sa production d'hydrocarbures avait été réduite de plus de 50% à 120'000 barils par jour.

Plusieurs autres compagnies pétrolières opérant dans le pays ont annoncé un ralentissement, voire la suspension de leurs activités, à l'instar des groupes allemand Wintershall, français Total et espagnol Repsol.

Membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), la Libye était en 2009 le quatrième producteur africain de pétrole, selon l'agence américaine de l'énergie (EIA).

Le ministre algérien de l'Energie et des Mines Youcef Yousfi a assuré jeudi que le cartel agirait pour sécuriser le marché pétrolier en cas de perturbations dans l'approvisionnement.

"Si l'OPEP augmente vraiment sa production, cela pourrait apaiser un peu la situation sur le marché, mais tout baril de brut que l'organisation doit pomper pour remplacer le pétrole libyen est un baril de réserve en moins pour le monde", a observé Phil Flynn.

cha

(AWP/24 février 2011 15h45)

Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, l'envolée continue



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite