Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie, la menace des Houthis relativisée

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont reflué, vendredi, le marché relativisant la portée des attaques des rebelles yéménites Houthis en mer Rouge, tandis que l'équilibre entre offre et demande continue de poser question.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, a effacé 0,68%, pour clôturer à 78,56 dollars.

Quant au cours du baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en février, il a perdu 0,90%, à 73,41 dollars.

L'or noir avait initialement pris de la hauteur, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. affichant jusqu'à 1,12% de gain en séance, avant que la tendance ne s'inverse, les cours restant néanmoins dans des marges resserrées.

"Malgré les craintes et les discussions sur ce qu'il se passe en mer Rouge, il n'en reste pas moins que l'on n'a toujours pas perdu de pétrole", a commenté John Kilduff, analyste d'Again Capital.

Les États-Unis ont mené vendredi de nouvelles frappes contre des sites contrôlés par les rebelles Houthis, abritant des lanceurs de missiles, selon le gouvernement américain.

Elles intervenaient après qu'un navire marchand américain avait été visé par des tirs de missiles, jeudi, dans le Golfe d'Aden.

Selon Gregory Brew, analyste du cabinet Eurasia Group, les Houthis ont indiqué, vendredi, qu'ils ne considéraient pas les cargos saoudiens et émiratis comme des cibles.


"C'est un élément négatif pour le marché" du pétrole, a estimé John Kilduff. "Avec les Iraniens, dont (les Houthis) sont les alliés, cela fait beaucoup de producteurs majeurs qui ne sont pas dans leur viseur."

"Pour le marché, cela reste donc des événements à faible risque" pour les flux de brut, en l'état, selon l'analyste.

En outre, un membre de la direction politique des Houthis, Mohammed al-Bukhaiti, a assuré au quotidien russe Izvestia que les navires chinois et russes bénéficiaient d'un "passage sécurisé" en mer Rouge.

"Les risques de perturbation de l'offre demeurent, mais il y aussi des facteurs baissiers, notamment l'économie mondiale", en phase de ralentissement, ainsi que la question de "l'unité de l'OPEP+", a rappelé, dans une note, Craig Erlam, analyste d'Oanda.

La production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a légèrement augmenté en décembre par rapport à novembre, selon des chiffres publiés mercredi.

Cette hausse entraîne le marché à s'interroger sur la capacité du cartel à tenir ses engagements de réduction de production, pris fin novembre par plusieurs de ses membres et certains alliés de l'accord OPEP+.

"Les Saoudiens sont seuls à essayer de faire tenir l'ensemble debout", estime John Kilduff, "et ils sont de plus en plus sous pression".

Les cours étaient aussi déprimés par les prévisions de l'Agence internationale de l'énergie (AIE). "Le marché apparaît raisonnablement bien approvisionné pour 2024", la hausse de production dépassant la croissance de la demande, selon les prévisions de l'AIE.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie, la menace des Houthis relativisée



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite