Menu
A+ A A-

Le pétrole au plus haut depuis fin avril, le marché se tend

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi mardi, poussés par les coupes de production saoudienne et russe ainsi que par les prévisions de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), qui voit la demande surpasser l'offre dans les mois à venir.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a gagné 2,20%, pour clôturer à 79,40 dollars, au plus haut en clôture depuis fin avril.

Son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), avec échéance en août, a pris 2,52%, à 74,83 dollars, également au sommet depuis plus de deux mois.

L'EIA s'attend à voir les stocks mondiaux diminuer durant les cinq prochains trimestres, ce qui signifie que la demande va dépasser l'offre jusqu'en fin d'année 2024, selon le rapport mensuel publié mardi.

"Nous nous attendons à ce que les réductions de production et la hausse de la demande fassent monter les prix", indique l'EIA, qui table sur un Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. à 81 dollars le baril d'ici la fin de l'année, et à 84 dollars l'an prochain.

"Il y a moins de barils sur le marché", a rappelé Robert Yawger, de Mizuho, une allusion à la contraction volontaire de la production saoudienne et des exportations russes, la première dès juillet et la seconde en août.

"L'humeur du marché s'améliore", a relevé, dans une note, Carsten Fritsch, de Commerzbank, qui souligne que les positions à la hausse ont augmenté la semaine dernière, après être tombées à leur plus bas niveau depuis dix ans.

En fin de semaine dernière, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. est repassé en position de "backwardation", c'est-à-dire que le prix pour livraison rapprochée est plus élevé que celui demandé pour des échéances plus lointaine.


Cela signifie que la demande dépasse l'offre à court terme et qu'il est plus intéressant pour les producteurs de vendre tout de suite que d'attendre.

Cette configuration met fin à plusieurs semaines de "contango", c'est-à-dire au phénomène inverse, avec de l'or noir moins cher pour livraison immédiate que pour des échéances plus éloignées.

Selon Robert Yawger, de Mizuho, le marché s'attend aussi à ce que le rapport hebdomadaire de l'EIA, publié mercredi, fasse ressortir une nouvelle réduction des stocks de brut et d'essence aux États-Unis, ce qui contribuerait à raffermir les prix.

Outre la demande d'essence soutenue aux États-Unis, ce reflux des stocks est attribuable, selon l'analyste, à une stratégie des raffineurs.

Pour lui, ils ont volontairement réduit le taux d'utilisation de leurs installations par crainte d'un moindre appétit pour les produits pétroliers, du fait d'une conjoncture économique dégradée.

Outre tous ces éléments, le pétrole a aussi été encouragé, ces derniers jours, par le fléchissement du dollar.



Commenter Le pétrole au plus haut depuis fin avril, le marché se tend



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite