Menu
A+ A A-

Le pétrole WTI au plus haut depuis trois semaines, l'Opep et le dollar aident

cours de clôture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau grimpé mardi, poussés par la perspective d'une baisse de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses alliés de l'Opep+, ainsi que par le net repli du dollar.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre a gagné 3,36%, pour clôturer à 91,80 dollars.

Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en novembre a lui pris 3,45%, à 86,52 dollars, au plus haut depuis trois semaines.

"Les prix ont poursuivi leur hausse suite à des informations selon lesquelles l'OPEP+ envisage de réduire ses approvisionnements jusqu'à 2 millions de barils par jour", a commenté Edward Moya, d'Oanda, dans une note.

Les membres du groupe OPEP+ se réunissent mercredi à Vienne pour déterminer le niveau de production du cartel pour le mois de novembre. Ils avaient déjà annoncé une première coupe de 100.000 barils par jour pour octobre lors de leur précédente réunion, en septembre.

"Ils ne parviennent pas à respecter leurs quotas (existants) donc, dans les faits, cela pourrait ne pas faire grande différence", a tempéré Bill O'Grady, de Confluence Investment.

En août, l'ensemble OPEP+ a ainsi produit quotidiennement 3,58 millions de barils de moins que son objectif officiel.

Bart Melek, de TD Securities, s'attend à une réduction affichée de 1,25 million de barils par jour, "qui se traduirait par une diminution effective de 500.000 barils par jour", en occultant les membres qui ne tiennent pas leurs objectifs.


Les analystes de JPMorgan tablent sur une baisse réelle de près d'un million de barils par jour par rapport aux niveaux d'août, la réduction décidée mercredi étant conjuguée à un nouveau ralentissement involontaire de plusieurs pays membres comme la Russie, le Nigeria ou l'Angola.

Même si l'effet concret sur l'offre de brut mondiale pourrait être limité, "c'est un signal important qui montre que l'OPEP essaye de guider les prix vers un niveau qui ne convient sans doute pas à l'Occident", selon Bill O'Grady.

"Les prix prenaient déjà la direction des 100 dollars (le baril) et il semble que l'OPEP les ait fait changer de braquet", considère Edward Moya. "Le marché va rester tendu tout l'hiver et il semble que les opérateurs s'attendent à ce que les prix demeurent soutenus."

Bill O'Grady a également insisté sur l'impact de la baisse du dollar, qui a brutalement reculé ces deux derniers jours avec le regain d'appétit pour le risque.

Le rebond du pétrole conjugué à l'immobilisation de plusieurs raffineries, en pleine saison de maintenance, a donné un nouvel élan aux cours de l'essence. Le prix de gros du carburant aux États-Unis a bondi de 6,80% mardi pour atteindre son plus haut niveau depuis un mois et demi.

(c) AFP

Commenter Le pétrole WTI au plus haut depuis trois semaines, l'Opep et le dollar aident



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite