Menu
A+ A A-

Le pétrole termine en hausse, aidé par la reconduction d'un accord de l'Opep et ses partenaires

prix du petrole Ses partenairesLondres: Les cours du pétrole ont clôturé en hausse lundi, aidés par l'accord de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires de prolonger de neuf mois les baisses de production de pétrole brut pour soutenir les cours.
L'annonce de cet accord a permis un peu plus tôt dans la journée au cours du baril de pétrole à New York de bondir au-dessus des 60 dollars, pour la première fois depuis le mois de mai.

Mais le prix du baril pour livraison en août s'est un peu affaibli ensuite, notamment sous l'effet des craintes d'une surabondance de brut dans le monde malgré l'accord, clôturant à 59,09 dollars, soit une progression de 1,06% sur la séance.

A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a avancé de 0,49% à 65,06 dollars.

Les 14 pays de l'OPEP "sont parvenus à un accord" pour garder le cap des limitations actuelles de production jusqu'à mars 2020, a annoncé lundi soir le ministre vénézuélien Manuel Quevedo, président de la Conférence.

Plus tôt, le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak avait affirmé que l'ensemble des pays de l'OPEP et leurs dix alliés, emmenés par la Russie, avaient exprimé "un soutien unanime" à l'extension des baisses de production.

Ces 24 pays, qui pompent la moitié du pétrole du globe, avaient décidé en décembre d'abaisser leur offre cumulée de 1,2 million de barils par jour (mbj) pour soutenir les cours, qui restent contenus malgré la recrudescence des tensions géopolitiques au Moyen-Orient.

Dès l'ouverture de la séance, les cours avaient profité de l'annonce ce week-end d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie pour une prolongation des réductions en vigueur. Cet accord avait été dévoilé par le président russe Vladimir Poutine vendredi en marge du G20 d'Osaka.

"Cela éloigne une incertitude majeure pour le marché, alors qu'on ne savait pas précisément où la Russie se plaçait concernant une prolongation de l'accord", ont expliqué Warren Patterson et Wenyu Yao, analystes pour ING.

L'annonce d'une trêve dans la guerre commerciale entre Pékin et Washington a également aidé à calmer un peu les craintes au sujet de l'avenir de la croissance mondiale.

Donald Trump et Xi Jinping ont évité le pire en décrétant samedi une trêve dans leur guerre commerciale lors du sommet du G20 d'Osaka. Les tensions entre les deux pays font monter les craintes d'un ralentissement de la croissance mondiale, synonyme d'un affaiblissement de la demande d'or noir.

(c) AwP

Commenter Le pétrole termine en hausse, aidé par la reconduction d'un accord de l'Opep et ses partenaires


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 03 décembre 2020 à 23:00

    L'Opep+ choisit d'augmenter prudemment sa production d'or no…

    Londres: Les membres de l'Opep+ se sont mis d'accord jeudi pour "restituer progressivement" sur le marché les quelque 2 millions de barils...

    jeudi 03 décembre 2020 à 22:51

    Le pétrole se redresse après une révision par l'Opep+ de ses…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont nettement redressés jeudi en deuxième partie de séance américaine après un accord trouvé...

    jeudi 03 décembre 2020 à 20:52

    L'Opep+ augmentera sa production de pétrole en janvier mais …

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés de l'Opep+ se sont mis d'accord jeudi sur...

    jeudi 03 décembre 2020 à 18:12

    Le pétrole se reprend, espoirs autour d'un accord de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole se redressaient jeudi après le début de la réunion des pays de l'OPEP+ qui pourrait déboucher sur...

    jeudi 03 décembre 2020 à 15:13

    L'Opep+ se rapproche d'un compromis sur sa production pétrol…

    Londres: Les discussions entre l'Opep et la Russie, qui s'étaient interrompues lundi sur un constat d'échec, se sont rapprochées d'un compromis sur...

    jeudi 03 décembre 2020 à 12:10

    Le pétrole en petite baisse au début d'une journée décisive …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi en première partie de séance européenne, le marché ayant les yeux rivés...

    mercredi 02 décembre 2020 à 22:03

    Le pétrole se redresse, espoirs sur une entente Opep+

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repris mercredi, après deux séances de baisse, les investisseurs interprétant positivement les signaux...

    mercredi 02 décembre 2020 à 17:27

    USA: petite baisse des stocks de pétrole brut

    New York: Les réserves commerciales américaines de pétrole brut ont reculé un peu moins que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis...

    mercredi 02 décembre 2020 à 12:08

    Le pétrole en légère baisse, les discussions se poursuivent …

    Londres: Les prix du pétrole reculaient timidement mercredi, dans le sillage des deux séances précédentes, les investisseurs étant toujours suspendus aux avancées...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 3 décembre 2020 Le prix du panier de référence de l’Opep (ORB), composé à partir des cours de référence de 13 pétroles bruts, s'établissait à 46.67 dollars le baril mercredi, contre 46.72 dollars la veille.

    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite