Menu
A+ A A-

Le pétrole monte légèrement dans un marché reprenant son souffle

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse jeudi, le marché reprenant son souffle au lendemain d'un bond conséquent et en attendant de voir si le sommet du G20 peut aboutir à un apaisement des tensions commerciales.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août a grappillé 6 cents pour finir à 66,55 dollars.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance s'est apprécié de 5 cents pour clôturer à 59,43 dollars.

Les cours avaient vivement grimpé mercredi, à leur plus haut niveau depuis fin mai, après l'annonce d'une chute marquée des réserves de brut aux États-Unis.

"Les stocks signalent clairement que le rapport entre l'offre et la demande est en train de se resserrer (aux États-Unis) à l'approche de la saison de forte consommation d'essence pour les trajets des vacances", relève Robbie Fraser de Schneider Electric. "Cela renverse la tendance à la hausse des réserves qui avait permis de plafonner les prix depuis le début du trimestre."

Le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'informations sur l'énergie (EIA) a aussi montré une envolée des exportations du pays à un nouveau record.

"C'est la troisième fois depuis 2015 et la fin de l'interdiction d'exporter du pétrole américain que les États-Unis sont exportateurs nets sur la semaine", a noté Ipek Ozkardeskaya, analyste chez London Capital Group.

"Il est clairement trop tôt pour parler d'indépendance pétrolière américaine, mais les données suggèrent que la tendance est bonne pour les États-Unis", ajoute-t-elle.

Si les prix ont donc bondi mercredi, le marché reprenait son souffle jeudi avant deux rendez-vous cruciaux, le G20 à Osaka durant le week-end puis la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires (OPEP+) à Vienne les 1er et 2 juillet.

"D'ici à mercredi prochain, le monde du pétrole pourrait très bien être complètement transformé", insiste Tamas Varga, analyste chez PVM.

Au Japon, le président américain Donald Trump devrait rencontrer son homologue chinois Xi Jinping sur fond de vives tensions commerciales entre les deux pays.

Le résultat de leurs négociations, qui pourrait jouer sur les perspectives de l'économie mondiale et donc de la croissance de la demande d'or noir, pourrait ensuite jouer sur la décision des pays de l'OPEP+, qui doit décider de renouveler ou non leur accord de limitation de la production.

"Même si les négociations sino-américaines (s'engagent vers) un apaisement, nous estimons que l'OPEP va renouveler son accord de baisse de la production jusqu'à la fin de l'année", ont jugé les analystes de ANZ.

(c) AwP

Commenter Le pétrole monte légèrement dans un marché reprenant son souffle


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 27 janvier 2020 à 13:41

    Les prix des carburants continuent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises continuaient leur baisse la semaine dernière, selon les chiffres officiels publiés ce jour.

    lundi 27 janvier 2020 à 12:18

    Le pétrole plombé par l'épidémie de coronavirus

    Londres: Les prix du pétrole chutaient lundi en cours de séance européenne, affectés par la propagation de l'épidémie de coronavirus et son...

    vendredi 24 janvier 2020 à 21:59

    Le pétrole souffre des mesures anti-épidémie en Chine

    New York: Les prix du pétrole ont terminé vendredi à leur plus bas niveau depuis fin octobre après une semaine chahutée, dominée...

    vendredi 24 janvier 2020 à 12:11

    Le pétrole subit la pression des mesures anti-épidémie en Ch…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes pesant sur la demande mondiale, notamment en...

    jeudi 23 janvier 2020 à 22:02

    Le pétrole baisse fortement alors que le virus chinois menac…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse jeudi, dans un climat toujours morose lié à la propagation...

    jeudi 23 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole limite légèrement ses pertes après les stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours dans le rouge jeudi, la baisse surprise des stocks américains ne redressant que très peu...

    jeudi 23 janvier 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    jeudi 23 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinois…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau...

    mercredi 22 janvier 2020 à 21:48

    Le pétrole au plus bas depuis sept semaines

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mercredi, retombant à leur plus bas niveau depuis début décembre alors que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite