Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse après les bons chiffres de l'emploi aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, après la publication d'excellents chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis faisant craindre un relèvement prochain des taux d'intérêt aux Etats-Unis, qui renforcerait le dollar et rendrait les échanges plus onéreux.
Vers 14H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre s'affichait à 44,79 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), en baisse de 41 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Les créations d'emploi ayant rebondi bien au-delà des attentes des économistes en octobre aux Etats-Unis, de très nombreux investisseurs y ont vu un encouragement pour que la Réserve fédérale redresse ses taux d'intérêt le mois prochain.

Ces attentes se sont spectaculairement illustrées dans un bond du dollar face aux autres devises, en particulier l'euro, à partir de 13h30 GMT.

Or tout renforcement du dollar pénalise les acheteurs de brut munis d'autres devises, ce qui pèse sur les cours de pétrole, qui s'affichaient encore en hausse juste avant la publication des chiffres américains.

Nous allons voir aujourd'hui cette corrélation inversée entre le dollar et le prix du pétrole, a dit John Kilduff, chez Again Capital.

Par ailleurs M. Kilduff a estimé que la perspective renforcée d'une hausse des taux d'intérêt pèserait également sur les marchés des actions: cela va être une journée où on évite la prise de risque, ce qui mettra également le pétrole sous pression, a-t-il dit, évoquant une réorganisation des choix d'investissements qui pénalisera les matières premières.

Enfin M. Kilduff a noté que maintenant que le WTI était repassé sous le seuil pivot de 45 dollars le baril, des investisseurs pariant sur la baisse des cours pourraient trouver une nouvelle motivation.

Les cours du brut restaient en outre lestés par une surabondance persistante d'offre, empêchant tout rebond durable des prix.

Un renforcement du dollar n'est pas une bonne nouvelle pour les prix du pétrole, pas plus que ne l'est l'annonce que la production en mer du Nord va atteindre quasiment un plus haut en deux ans, à 2,05 millions de barils en décembre, relevait David Hufton, chez PVM, rappelant par ailleurs que la production russe s'était établie à un record de 10,78 millions de barils par jour en octobre.

La chute des prix est censée décourager plutôt qu'encourager la production mais c'est l'inverse qui se produit à court terme, les producteurs se ruant pour engranger des recettes en poussant les unités de production à leurs limites, a fait valoir David Hufton.


(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse après les bons chiffres de l'emploi aux USA


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    mardi 13 novembre 2018 à 09:24

    Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

    Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite