Menu
A+ A A-

Le brut en légère baisse après des prévisions de croissance pessimistes

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York poursuivaient leur recul mardi après l'ouverture, sous la pression de prévisions de croissance mondiale décevantes, tandis que les investisseurs surveillaient l'avancement des discussions sur le programme nucléaire iranien.

Vers 14H30 GMT/15h30 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), cédait 6 cents et s'échangeait à 92,97 dollars.

"L'abaissement des prévisions de croissance de l'OCDE peut freiner les attentes sur la demande" de pétrole, note Phil Flynn, de Price Futures Group.

L'OCDE a abaissé mardi ses prévisions de croissance mondiale pour 2013 et 2014, et table désormais sur une croissance mondiale de 2,7% cette année et 3,6% l'an prochain, contre 3,1% et 4% annoncés en mai.

L'organisation justifie cette révision "en grande partie par des perspectives dégradées dans plusieurs pays émergents".

Concernant les Etats-Unis, premier pays consommateur d'or noir, l'OCDE a exprimé des craintes si ce pays échouait l'an prochain à relever le plafond de sa dette et se voyait obligé de tailler à vif dans les dépenses pour équilibrer le budget. Selon elle, la première économie mondiale glisserait alors dans une récession avec une contraction de son produit intérieur brut qui pourrait atteindre jusqu'à 6,8%, entraînant le monde entier, et mettant au chômage 5 millions de personnes rien que dans l'OCDE.

Sur le front de l'offre, les discussions avec l'Iran sur son programme nucléaire continuent "de nourrir l'espoir que le pétrole iranien pourrait être de retour sur le marché à un moment donné", grâce à une levée des sanctions, commente Phil Flynn.

Les négociations du groupe des "5+1" (Chine, France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) avec l'Iran doivent reprendre mercredi à Genève.

Les investisseurs surveilleront aussi une intervention de Ben Bernanke, le président de la banque centrale américaine (Fed), mardi soir à Washington.

"La perspective de voir les mesures de relance (de la Fed) réduites" pèse sur le baril, selon Matt Smith, de Schneider Electric.

En attendant, le cours du WTI évoluait près de l'équilibre dans une "ambiance calme", selon le spécialiste.

afp/rp



(AWP / 19.11.2013 15h51)


Commenter Le brut en légère baisse après des prévisions de croissance pessimistes


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 janvier 2020 à 21:48

    Le pétrole au plus bas depuis sept semaines

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mercredi, retombant à leur plus bas niveau depuis début décembre alors que...

    mercredi 22 janvier 2020 à 18:14

    Le pétrole à son plus bas de l'année, craintes d'un surplus …

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leur baisse mercredi en cours d'échanges européens, crevant leur plancher de 2020, les investisseurs étant préoccupés...

    mercredi 22 janvier 2020 à 11:50

    Le pétrole en baisse, craintes d'un surplus d'or noir

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens alors que l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), par la voix de...

    mardi 21 janvier 2020 à 21:40

    Le pétrole, gardant un oeil sur la Libye, termine en baisse

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs misant sur un rétablissement rapide de la situation en...

    mardi 21 janvier 2020 à 17:59

    Le pétrole limite ses pertes en cours de séance

    Londres: Les prix du pétrole limitaient leurs pertes mardi en cours d'échanges européens après un point bas atteint en milieu de journée, attentifs...

    mardi 21 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole en baisse, retour au premier plan des craintes su…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi en cours d'échanges européens alors que les craintes sur la demande mondiale refont surface, reléguant...

    lundi 20 janvier 2020 à 15:37

    Eni rachète 70% d'Evolvere, spécialisée dans l'énergie solai…

    Milan: Le géant pétrolier et gazier Eni a annoncé lundi avoir finalisé le rachat de 70% de la société italienne Evolvere, spécialisée...

    lundi 20 janvier 2020 à 13:41

    Les prix des carburants repartent à la baisse, après presque…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés ce jour. Cette baisse...

    lundi 20 janvier 2020 à 12:16

    Le pétrole en hausse, inquiétude pour la production libyenne

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse lundi en cours d'échanges européens, portés par les risques pesant sur l'offre mondiale d'or...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite