Menu
A+ A A-

Le brut en légère baisse après des prévisions de croissance pessimistes

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York poursuivaient leur recul mardi après l'ouverture, sous la pression de prévisions de croissance mondiale décevantes, tandis que les investisseurs surveillaient l'avancement des discussions sur le programme nucléaire iranien.

Vers 14H30 GMT/15h30 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), cédait 6 cents et s'échangeait à 92,97 dollars.

"L'abaissement des prévisions de croissance de l'OCDE peut freiner les attentes sur la demande" de pétrole, note Phil Flynn, de Price Futures Group.

L'OCDE a abaissé mardi ses prévisions de croissance mondiale pour 2013 et 2014, et table désormais sur une croissance mondiale de 2,7% cette année et 3,6% l'an prochain, contre 3,1% et 4% annoncés en mai.

L'organisation justifie cette révision "en grande partie par des perspectives dégradées dans plusieurs pays émergents".

Concernant les Etats-Unis, premier pays consommateur d'or noir, l'OCDE a exprimé des craintes si ce pays échouait l'an prochain à relever le plafond de sa dette et se voyait obligé de tailler à vif dans les dépenses pour équilibrer le budget. Selon elle, la première économie mondiale glisserait alors dans une récession avec une contraction de son produit intérieur brut qui pourrait atteindre jusqu'à 6,8%, entraînant le monde entier, et mettant au chômage 5 millions de personnes rien que dans l'OCDE.

Sur le front de l'offre, les discussions avec l'Iran sur son programme nucléaire continuent "de nourrir l'espoir que le pétrole iranien pourrait être de retour sur le marché à un moment donné", grâce à une levée des sanctions, commente Phil Flynn.

Les négociations du groupe des "5+1" (Chine, France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) avec l'Iran doivent reprendre mercredi à Genève.

Les investisseurs surveilleront aussi une intervention de Ben Bernanke, le président de la banque centrale américaine (Fed), mardi soir à Washington.

"La perspective de voir les mesures de relance (de la Fed) réduites" pèse sur le baril, selon Matt Smith, de Schneider Electric.

En attendant, le cours du WTI évoluait près de l'équilibre dans une "ambiance calme", selon le spécialiste.

afp/rp



(AWP / 19.11.2013 15h51)


Commenter Le brut en légère baisse après des prévisions de croissance pessimistes



    Communauté prix du baril


    La Demande mondiale de pétrole

    -Voir toutes les actualités sur la demande de pétrole

    vendredi 12 avril 2024

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 14 mars 2024

    🛢️ La demande de pétrole plus importante que prévu au 1er tr…

    Paris: La demande mondiale de pétrole devrait "augmenter plus fortement que prévu" au premier trimestre 2024, alimentée notamment par une amélioration des...

    mardi 13 février 2024

    🛢️ L'OPEP maintient ses prévisions pour 2024

    Vienne: La demande mondiale de pétrole devrait connaître une croissance marquée en 2024, nourrie par les pays non-membres de l'OCDE, en premier...

    jeudi 18 janvier 2024

    🛢️ L'offre de pétrole attendue à son plus haut en 2024, selo…

    Paris: L'offre mondiale de pétrole devrait en 2024 atteindre un niveau record, sauf perturbations majeures au Moyen-Orient, tandis qu'un ralentissement de la...

    mercredi 17 janvier 2024

    🛢️ L'Opep s'attend à une croissance "robuste" de l…

    Paris: La demande de pétrole est partie pour connaître en 2025 une "croissance robuste", vers un nouveau record, selon des premières prévisions...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite