Menu
A+ A A-

Asie: pétrole en baisse, prises de bénéfices après l'envolée (93,59 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole se repliaient légèrement vendredi matin en Asie, sur des prises de bénéfices après l'envolée de la veille due aux bons chiffres de la croissance américaine et à l'accord de Bruxelles, ont indiqué les analystes.

Dans les échanges électroniques de la matinée, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre perdait 37 cents à 93,59 USD. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre cédait 30 cents à 111,78 USD.

"Quand on regarde l'ensemble, (...) les accomplissements réalisés le mois dernier (dans la zone euro) ont été herculéens", estiment les analystes de DBS Bank dans une note. "Mais nous pensons que l'annonce (de jeudi) était plus +une annonce+ qu'+un accord+".

"On peut dire que nous sommes à moitié chemin de ce que les marchés réclamaient il y a un mois. C'est pas mal, surtout que ça a été fait en un mois, et les marchés semblent saluer" cet effort, ont-ils ajouté.

Les prix du pétrole avaient bondi de 4% la veille à New York, dans la foulée de l'annonce de Bruxelles.

"Au regard des gains enregistrés, on peut s'attendre à un mouvement de consolidation", a déclaré pour sa part Nick Trevethan, analyste chez ANZ Research à Singapour.

La zone euro est parvenue dans la douleur à boucler jeudi au petit matin un plan anticrise censé assurer sa survie: un accord a d'abord été conclu avec les banques qui porte sur un renoncement de 50% de leurs créances, soit cent milliards d'euros sur un total d'endettement public du pays de 350 milliards d'euros.

Parallèlement, les Etats-Unis ont publié jeudi des chiffres du PIB qui témoignent d'une nette amélioration de la croissance américaine au troisième trimestre, et laissent présager un renforcement de la reprise.

Jeudi, sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre a terminé à 93,96 dollars, en hausse de 3,76 dollars (+4,2%) par rapport à la veille.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a gagné 3,17 dollars à 112,08 dollars.

rp



(AWP / 28.10.2011 06h31)


Commenter Asie: pétrole en baisse, prises de bénéfices après l'envolée (93,59 USD)


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 14 juillet 2020 à 14:34

    Pétrole: la production de l'Opep a de nouveau reculé en juin

    Paris: La production de l'Opep a de nouveau reculé au mois de juin, les pays membres du cartel continuant de faire bloc...

    mardi 14 juillet 2020 à 13:01

    Le pétrole sur la défensive avant une réunion de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain mardi, les investisseurs adoptant une position attentiste avant la réunion mercredi du Comité de...

    lundi 13 juillet 2020 à 21:24

    Les cours du pétrole reculent face à une offre attendue en h…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé lundi face à la perspective d'une hausse de la production des membres de...

    lundi 13 juillet 2020 à 14:09

    ⛽️ Les prix des carburants repartent en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France repartaient à la hausse la semaine dernière, selon des données officielles publiées ce jour. Pour sa part...

    lundi 13 juillet 2020 à 11:59

    Les cours du pétrole reculent face à une offre attendue en h…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi devant la perspective d'une hausse de la production des membres de l'Opep+ au...

    vendredi 10 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole se redressent en fin de semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont retrouvé de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un...

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite