Menu
A+ A A-

Le pétrole et le gaz naturel poursuivent leur baisse

cours du petroleLondres: Le pétrole flanche avec des indicateurs économiques décevants qui inquiètent pour la demande, tandis que le gaz naturel poursuit sa baisse, l'Europe faisant état de stocks presque remplis avec une consommation ralentie par le temps doux.
Vers 11H00 GMT (13H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre baissait de 1,49% à 91,87 dollars, et celui de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison le même mois perdait 1,55% à 83,27 dollars.

"L'effondrement des prix du gaz, associé aux craintes croissantes de récession, devrait ouvrir la voie à une nouvelle révision à la baisse de la demande mondiale de pétrole", affirme Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

Les investisseurs en énergie doivent en effet digérer une série d'indicateurs économiques décevants.

Les cours du brut devraient donc rester sous pression car "le dollar fort ne disparaîtra pas de sitôt et les perspectives mondiales se détériorent rapidement", assène Edward Moya, d'Oanda.

Le brut s'échangeant en dollar, un billet vert fort pèse en effet sur le pouvoir d'achat des investisseurs utilisant des devises étrangères.

Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, référence en Europe, s'échangeait à 98,75 euros le mégawattheure (MWh), après avoir touché un plus bas depuis juin à 92,40 euros le MWh.

"Le temps doux (...) réduit la demande de gaz pour le chauffage, et aucune température nettement plus fraîche n'est prévue dans un avenir proche", relèvent les analystes de Commerzbank.


Par conséquent, "le niveau de remplissage des installations de stockage de gaz en Allemagne et dans toute l'Union européenne continue d'augmenter", poursuivent-ils, estimant que les stocks de l'UE sont remplis à 93,6%, un chiffre "nettement supérieur la normale saisonnière".

Le contrat du TTF pour livraison immédiate a même brièvement sombré lundi en terrain négatif, une première depuis octobre 2019.

Les marchés des matières premières peuvent enregistrer des prix négatifs pendant de courtes périodes lorsque l'offre dépasse largement la demande.

"Le stockage, qui est le mécanisme d'équilibrage entre l'offre et la demande, absorbe normalement l'offre excédentaire", explique à l'AFP Georgi Slavov, de Marex.

Or, le stockage en Europe étant "pratiquement plein", "davantage de gaz arrive chez nous et la demande diminue", ce qui a tiré momentanément les cours du TTF pour livraison immédiate en négatif, poursuit M. Slavov.

Mais les analystes s'accordent pour dire qu'un hiver long et rigoureux pourrait inverser la tendance.

Par ailleurs, même si le TTF s'est largement éloigné de son pic fin août à 324,005 euros (à quelques euros près de son record historique atteint en mars), il reste en hausse de plus de 40% depuis le début de l'année.

(c) AFP


Commenter Le pétrole et le gaz naturel poursuivent leur baisse



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite