Menu
A+ A A-

Le pétrole poursuit son repli, effrayé par l'inflation et son impact sur la demande

cours de clôture du petroleDemande: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance de baisse consécutive mercredi, étouffés par la pression persistante de l'inflation et son impact sur la demande mondiale d'or noir.
New York - Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance de baisse consécutive mercredi, étouffés par la pression persistante de l'inflation et son impact sur la demande mondiale d'or noir.

Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre a reculé de 1,91%, pour clôturer à 92,45 dollars.

Celui du baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison en novembre, a perdu 2,32%, à 87,27 dollars.

Les cours étaient partis ostensiblement dans le vert en première partie de séance, avant que la publication d'un indicateur américain ne renverse la tendance.

Les prix à la production ont augmenté de 0,4% sur un mois en septembre aux États-Unis, soit davantage que les 0,2% attendus par les économistes. "Cela ne va faire que renforcer la résolution de la Fed (banque centrale américaine) à monter ses taux de 1,25 point de pourcentage d'ici la fin de l'année", ont réagi les économistes d'Oxford Economics, ce qui porterait la fourchette de taux entre 4,25% et 4,50%.

La perspective d'une poursuite du resserrement monétaire brutal de la Fed fait craindre pour la trajectoire de l'économie américaine et mondiale.

Les banquiers centraux "insistent sur le fait qu'ils vont rester agressifs (sur le plan monétaire), ce qui va contracter la demande de brut pour faire de l'essence et du gazole", a expliqué Robert Yawger, de Mizuho.


"Tout est lié aux craintes de récession", selon l'analyste, qui prévient que si l'indice de prix à la consommation américain CPI, attendu jeudi, ressortait lui aussi au-dessus des attentes, "ce pourrait être la même chose (pour les cours), avec un point d'exclamation".

Pour Sophie Lund-Yates, d'Hargreaves Lansdown, la révision en baisse de l'estimation de croissance mondiale pour 2023 du Fonds monétaire international (FMI), de 2,9% à 2,7%, "a injecté de la peur sur le marché du pétrole, une récession garantissant une réduction de la demande d'or noir".

La mélodie a été reprise par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui a abaissé, qui a abaissé de 500.000 barils par jour sa prévision de croissance de la demande de brut pour 2022 et de près de 400.000 barils pour 2023.

Pour justifier cette révision, l'Opep a mentionné la politique zéro-Covid de la Chine, les "défis économiques" auxquels fait face l'Europe et "des pressions inflationnistes dans d'autres économies".

"Sur une échelle de dix ans, les prix du pétrole sont encore raisonnablement élevés, en particulier si on les compare avec les points bas de la pandémie", a rappelé Sophie Lund-Yates. Dès lors, selon l'analyste, "il reste encore beaucoup de chemin avant d'atteindre un plancher" pour les cours.

(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit son repli, effrayé par l'inflation et son impact sur la demande


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 09:00

    Les prix du pétrole poursuivent leur glissade

    Paris: Les prix du pétrole poursuivaient leur repli jeudi, après avoir nettement fléchi la veille au soir, la variété d'or noir de...

    mercredi 23 novembre 2022 à 21:55

    Le pétrole glisse encore, peu d'effet attendu du plafonnemen…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé nettement mercredi, toujours orientés par la résurgence de la pandémie de Covid-19...

    mercredi 23 novembre 2022 à 18:55

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite