Menu
A+ A A-

Pétrole: Nord Stream 2 se cherche une nouvelle route

  • Cours du pétrole
prix du petrole stockholmstockholm: Le consortium du gazoduc controversé Nord Stream 2 a indiqué vendredi qu'il avait déposé une demande pour une autre route que celle traversant les eaux territoriales aux autorités de Stockholm après l'adoption d'une loi au Danemark pouvant bloquer le projet.
La nouvelle législation entrée en vigueur en janvier 2018 autorise le gouvernement danois à s'opposer à l'installation de tout pipeline traversant les eaux territoriales du pays en fonction de sa politique étrangère, de sa sécurité et de ses impératifs de défense.

Dirigé par le géant russe Gazprom, le consortium a précisé dans un communiqué que la nouvelle loi donne au ministère des Affaires étrangères danois le droit d'accorder le feu vert aux gazoducs et projets d'infrastructure.

Compte tenu du fait qu'aucune décision n'a été communiquée depuis l'adoption de la loi en janvier 2018, "l'assemblée générale de Nord Stream 2 a décidé d'explorer des voies alternatives hors des eaux territoriales danoises", souligne le communiqué.

La tracé initial prévoyait que le gazoduc passe au sud de l'île danoise de Bornholm en mer baltique, dans les eaux territoriales danoises.

La nouvelle route de 175 kilomètres de long passerait au nord-ouest de Bornholm, évitant ainsi les eaux territoriales danoises et traverserait uniquement la zone économique de ce pays.

En vertu des conventions des Nations unies sur le droit de la mer, le Danemark n'a pas légalement le droit de s'opposer au passage du gazoduc au nord-ouest de l'île de Bornholm, car ce tracé est plus éloigné de la terre ferme.

L'Agence danoise de l'Energie a indiqué jeudi qu'elle traitait la nouvelle demande.

Gazprom envisage de faire passer le gazoduc Nord Stream 2 long de 1200 km à travers la mer baltique jusqu'à la côte allemande, près de Greifswald, où la conduite serait reliée aux réseaux européens de distribution.

La construction de ce gazoduc a provoqué des dissensions au sein de l'Union Européenne, la Pologne et d'autres pays d'Europe de l'Est craignant qu'il serve d'instrument au renforcement de l'influence russe sur cette région.


(c) AFP

Commenter Pétrole: Nord Stream 2 se cherche une nouvelle route


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 janvier 2022 à 11:03

    PETROLE-Goldman Sachs voit le baril de Brent à 100 dollars a…

    Paris, 18 janvier (reuters): Goldman Sachs s'attend à ce que le prix du baril de Brent atteigne 100 dollars au second semestre...

    mardi 18 janvier 2022 à 09:46

    Pétrole: le Brent et le WTI au plus haut depuis 2014

    Tokyo: Les prix du Brent et du WTI évoluaient mardi à leur plus haut niveau depuis plus de sept ans, dopés par...

    mardi 18 janvier 2022 à 06:28

    Pétrole: le Brent au plus haut depuis 2014, dopé par des ten…

    Tokyo: Le prix du pétrole de Brent a atteint mardi un plus haut en sept ans, dopé par les perturbations de l'offre...

    lundi 17 janvier 2022 à 15:20

    ⛽️ Forte hausse des prix des carburants en ce début d'année …

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole...

    lundi 17 janvier 2022 à 14:47

    Le pétrole Brent au plus haut en trois ans, dopé par des ten…

    Londres: Le prix du pétrole brut a atteint lundi un sommet en trois ans, dopé par les perturbations de l'offre en Libye...

    lundi 17 janvier 2022 à 12:50

    Le pétrole Brent touche un plus haut en trois ans

    Londres: Les cours du pétrole prolongeaient leurs gains lundi, le prix du baril Brent européen touchant un plus haut de trois ans...

    vendredi 14 janvier 2022 à 21:47

    Le pétrole au plus haut en deux mois et demi, proche de son …

    New York: Les cours du pétrole ont grimpé vendredi à leurs plus hauts depuis deux mois et demi, alors que la production...

    vendredi 14 janvier 2022 à 12:43

    Le pétrole au plus haut en deux mois, inquiétudes sur l'offr…

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi à leurs plus hauts en plus de deux mois, alors que la production d'or noir...

    jeudi 13 janvier 2022 à 21:36

    Le pétrole se stabilise à haut niveau avant un indicateur ch…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un léger repli jeudi, toujours proches des records de la pandémie, dans l'attente...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📉 En novembre 2021, le prix du pétrole diminue un peu

    Le vendredi 17 décembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2021, le prix du pétrole en euros se replie (-1,4 % après +13,8 % en octobre).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) baissent légèrement (-0,6 % après +3,3 %) sous l'effet du recul de ceux des matières premières industrielles (-4,7 % après +4,5 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, restent orientés à la hausse (+2,4 % après +2,5 %). Le prix du pétrole se replie En novembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) recule (-3,0 % après +12,1 %)...

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite