Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: Nord Stream 2 se cherche une nouvelle route

prix du petrole stockholmstockholm: Le consortium du gazoduc controversé Nord Stream 2 a indiqué vendredi qu'il avait déposé une demande pour une autre route que celle traversant les eaux territoriales aux autorités de Stockholm après l'adoption d'une loi au Danemark pouvant bloquer le projet.
La nouvelle législation entrée en vigueur en janvier 2018 autorise le gouvernement danois à s'opposer à l'installation de tout pipeline traversant les eaux territoriales du pays en fonction de sa politique étrangère, de sa sécurité et de ses impératifs de défense.

Dirigé par le géant russe Gazprom, le consortium a précisé dans un communiqué que la nouvelle loi donne au ministère des Affaires étrangères danois le droit d'accorder le feu vert aux gazoducs et projets d'infrastructure.

Compte tenu du fait qu'aucune décision n'a été communiquée depuis l'adoption de la loi en janvier 2018, "l'assemblée générale de Nord Stream 2 a décidé d'explorer des voies alternatives hors des eaux territoriales danoises", souligne le communiqué.

La tracé initial prévoyait que le gazoduc passe au sud de l'île danoise de Bornholm en mer baltique, dans les eaux territoriales danoises.

La nouvelle route de 175 kilomètres de long passerait au nord-ouest de Bornholm, évitant ainsi les eaux territoriales danoises et traverserait uniquement la zone économique de ce pays.

En vertu des conventions des Nations unies sur le droit de la mer, le Danemark n'a pas légalement le droit de s'opposer au passage du gazoduc au nord-ouest de l'île de Bornholm, car ce tracé est plus éloigné de la terre ferme.

L'Agence danoise de l'Energie a indiqué jeudi qu'elle traitait la nouvelle demande.

Gazprom envisage de faire passer le gazoduc Nord Stream 2 long de 1200 km à travers la mer baltique jusqu'à la côte allemande, près de Greifswald, où la conduite serait reliée aux réseaux européens de distribution.

La construction de ce gazoduc a provoqué des dissensions au sein de l'Union Européenne, la Pologne et d'autres pays d'Europe de l'Est craignant qu'il serve d'instrument au renforcement de l'influence russe sur cette région.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 septembre 2018 à 05:54

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

lundi 24 septembre 2018 à 21:43

Pétrole: l'Opep ignorant Trump, le Brent grimpe au plus haut…

Londres: Le prix du pétrole londonien a grimpé lundi à son niveau le plus élevé depuis novembre 2014 après la décision de...

lundi 24 septembre 2018 à 17:51

France: les prix des carburants en baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations service françaises se sont affichés en baisse la semaine dernière, selon des chiffres...

lundi 24 septembre 2018 à 16:21

Le pétrole grimpe, le Brent au plus haut depuis 2014 après l…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, le Brent ayant touché son plus haut niveau depuis près de...

lundi 24 septembre 2018 à 15:27

Les majors du pétrole s'engagent à réduire leurs émissions d…

Paris: De grandes compagnies pétrolières réunies dans une coalition internationale se sont engagées lundi à réduire leurs émissions de méthane, se fixant...

lundi 24 septembre 2018 à 11:18

Le baril de pétrole Brent au plus haut depuis novembre 2014…

Londres: Le prix du baril de pétrole Brent a atteint lundi son niveau le plus élevé depuis novembre 2014, à près de...

lundi 24 septembre 2018 à 07:39

Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront s'ils le j…

Alger: Les pays producteurs de pétrole interviendront pour éviter une pénurie sur le marché lorsqu'ils jugeront le moment opportun, a déclaré le...

lundi 24 septembre 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, au lendemain de la décision de l'Opep et de...

dimanche 23 septembre 2018 à 17:04

L'Iran appelle l'Opep à ne pas céder aux "menaces"…

Téhéran: Le ministre iranien du Pétrole a dit espérer que les membres de l'Opep ne céderaient pas aux "menaces" de Donald Trump...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite