Menu
A+ A A-

Le pétrole progresse un peu avant le rapport sur les stocks américains

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole progressaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, dans un marché misant sur la baisse des stocks de pétrole brut américains, alors les discussions sur d'éventuelles réductions du plafond de l'Opep se poursuivent.
Vers 11H50 GMT (12H50 Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 70,70 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 16 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 37 cents, à 67,25 dollars.

Les discussions autour de la production des pays de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) ont pris un tour inattendu, puisque l'Arabie saoudite serait prête à réduire sa production si les pays hors-Opep, comme la Russie, acceptaient de réduire leur offre, commentaient les analystes de Commerzbank.

Cependant, toujours selon les analystes de Commerzbank, les probabilités d'une réduction de la production de la Russie sont plutôt faibles étant donné les problèmes économiques que rencontre la Russie en ce moment.

La Russie prévoit d'entrer en récession en 2015, subissant de plein fouet les sanctions économiques décrétées par les Occidentaux et la chute des cours du pétrole qui plombent son économie, avec l'inflation et la chute du rouble.

La Russie n'est pas dans une position d'accepter une baisse de ses revenus provenant de la vente de pétrole, soulignait Commerzbank.

Mais une réduction de l'offre pourrait venir des États-Unis dans un futur proche. Selon la banque allemande, le nombre de permis pour de nouveaux puits de pétrole de schiste aurait baissé de 40% en novembre. Le nombre de permis aurait déjà diminué de 15% en octobre, selon des analystes.

Le meilleur remède contre les prix bas de l'or noir, sont justement les prix bas, car une baisse des cours va contribuer à réduire l'offre et pourrait aussi encourager la demande, précisaient les analystes d'UBS. Mais à court terme, l'offre demeure surabondante et le cours du pétrole va rester volatile, notait-on chez UBS.

Par ailleurs, les opérateurs de marché attendaient le rapport sur les stocks pétroliers des États-Unis, qui sera publié mercredi vers 15H30 GMT par le département américain à l'Énergie (DoE).

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones, les réserves de brut auraient légèrement reculé, de 600.000 barils, lors de la semaine terminée le 28 novembre. Les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) auraient également baissé, de 300.000 barils.

Par contre, les réserves d'essence auraient progressé de 800.000 de barils, toujours selon les analystes interrogés par Dow Jones.







Commenter Le pétrole progresse un peu avant le rapport sur les stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 août 2020 à 21:42

    Le pétrole se replie face aux perspectives d'une demande en …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, dans le sillage de la veille, lestés par les perspectives moroses de...

    vendredi 14 août 2020 à 18:07

    Washington confirme la saisie de pétrole iranien destiné au …

    Washington: Les Etats-Unis ont confirmé vendredi avoir saisi la cargaison de quatre tankers transportant du pétrole iranien à destination du Venezuela pour...

    vendredi 14 août 2020 à 13:40

    Le pétrole se replie devant les perspectives d'une demande e…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse vendredi, dans le sillage de la veille, lestés par les perspectives moroses de l'Agence...

    vendredi 14 août 2020 à 10:33

    Rosneft continue de souffrir de la crise sanitaire et pétrol…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre sur un...

    jeudi 13 août 2020 à 21:45

    Le pétrole lesté par les nouvelles prévisions de l'AIE sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi alors que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a abaissé ses...

    jeudi 13 août 2020 à 14:32

    CS et UBS financeraient le controversé pétrole d'Amazonie

    Genève: Selon un rapport publié par plusieurs ONG, des banques helvétiques, dont Credit Suisse et UBS, jouent un rôle central dans le...

    jeudi 13 août 2020 à 12:07

    Le pétrole à l'équilibre, les investisseurs digèrent les sto…

    Londres: Les cours du pétrole étaient stables jeudi, au lendemain d'un rapport montrant une forte baisse des réserves de brut aux Etats-Unis...

    mercredi 12 août 2020 à 21:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars après la forte baisse de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis mars après un rapport montrant une...

    mercredi 12 août 2020 à 17:46

    USA: les stocks de pétrole brut reculent fortement pour la 3…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont nettement reculé pour la troisième semaine de suite avec la baisse de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite