Menu
A+ A A-

Le Koweït accuse des producteurs de pétrole non-Opep d'inonder le marché

prix-du-petrole koweïtkoweït: Le Koweït a défendu mercredi la décision de l'Opep de maintenir son plafond de production, en affirmant que les autres producteurs pressaient le cartel de baisser l'offre tout en augmentant la leur.
Devant le Parlement, le ministre koweïtien du Pétrole, Ali al-Omair, a indiqué que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) cherchait à coordonner ses efforts avec les autres pays producteurs non membres du cartel au sujet de l'offre et des prix.

Tous voulaient que (l'Opep) réduise sa production alors qu'ils augmentent la leur et inondent le marché. C'est inadmissible pour nous. Nous devons préserver notre part de marché et continuer avec le niveau de production qui couvre nos besoins, a-t-il dit.

L'excédent de production sur le marché international était de 1,8 million de barils par jour (mbj). Et sur fond de ralentissement de l'économie mondiale, il n'y a pas lieu de couper la production tandis que d'autres s'empressent d'augmenter leur propre production, a ajouté le ministre.

Nous n'allons pas sacrifier nos intérêts pour un réajustement des prix sur le marché, a-t-il souligné, en espérant que la décision de l'Opep serait bénéfique pour l'avenir du marché.

La décision de maintenir à 30 mbj le plafond de production de l'Opep avait plongé les cours du brut à un plus bas en cinq ans.

Les cours rebondissaient mercredi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte avant la publication des dernières données hebdomadaires sur les réserves de brut aux Etats-Unis.

Après avoir cédé plus de deux dollars la veille, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier s'appréciait de 89 cents à 67,77 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord est monté de 66 cents à 71,20 dollars.

M. Omair a indiqué que le Koweït produisait 2,7 mbj, soit une baisse de 300.000 barils par jour par rapport à la moyenne de sa production quotidienne des trois dernières années. Cette baisse est due en partie à l'arrêt de la production sur un gisement off-shore, exploité conjointement avec l'Arabie saoudite.







Commenter Le Koweït accuse des producteurs de pétrole non-Opep d'inonder le marché


    Le pétrole au Koweït

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Koweït

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    jeudi 26 avril 2018

    L'Irak autorise l'exploration pétrolière près des frontières…

    Bagdad: Le ministère irakien du Pétrole a accordé jeudi trois permis d'exploration pétrolière près de sa frontière avec l'Iran, pour la première...

    lundi 16 avril 2018

    Pétrole: Oman et Koweït exhortent à poursuivre la coopératio…

    Koweït: Le Koweït et Oman ont appelé lundi les pays membres et non-membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    lundi 19 novembre 2018 à 19:24

    Pétrole: Washington sanctionne un Sud-Africain pour ses lien…

    Washington: Le Trésor américain a annoncé lundi avoir placé sur sa liste noire un ressortissant sud-africain d'origine russe accusé d'avoir aidé la...

    lundi 19 novembre 2018 à 17:08

    Les prix des carburants ont continué à baisser la semaine de…

    Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont continué à baisser la semaine dernière, d'environ 2 centimes, dans...

    lundi 19 novembre 2018 à 16:19

    Le pétrole baisse, pénalisé par un possible surplus d'offre

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement lundi en cours d'échanges européens, pénalisés par les craintes d'un surplus d'offre.

    lundi 19 novembre 2018 à 16:09

    Iran: un ex-ministre à tête de la société nationale pétroliè…

    Téhéran: L'ancien ministre iranien de l'Économie Massoud Karbassian, limogé en août par le Parlement, a été nommé à la tête de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 14:21

    Brésil: un "Chicago Boy" à la tête de Petrobras so…

    Rio de janeiro: Le futur ministre de l'Economie du Brésil, Paulo Guedes, a annoncé lundi la nomination à la tête de Petrobras...

    lundi 19 novembre 2018 à 13:28

    "Le peuple en a marre": des "gilets jaunes…

    Lespinasse (France): "Le peuple en a marre": quelque 80 "gilets jaunes" bloquaient lundi un dépôt pétrolier au nord de Toulouse, déterminés à...

    lundi 19 novembre 2018 à 12:14

    Le pétrole en légère hausse mais sous pression

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, mais restaient sous pression tandis que les inquiétudes sur un...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite