Menu
A+ A A-

Le Koweït accuse des producteurs de pétrole non-Opep d'inonder le marché

prix-du-petrole koweïtkoweït: Le Koweït a défendu mercredi la décision de l'Opep de maintenir son plafond de production, en affirmant que les autres producteurs pressaient le cartel de baisser l'offre tout en augmentant la leur.
Devant le Parlement, le ministre koweïtien du Pétrole, Ali al-Omair, a indiqué que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) cherchait à coordonner ses efforts avec les autres pays producteurs non membres du cartel au sujet de l'offre et des prix.

Tous voulaient que (l'Opep) réduise sa production alors qu'ils augmentent la leur et inondent le marché. C'est inadmissible pour nous. Nous devons préserver notre part de marché et continuer avec le niveau de production qui couvre nos besoins, a-t-il dit.

L'excédent de production sur le marché international était de 1,8 million de barils par jour (mbj). Et sur fond de ralentissement de l'économie mondiale, il n'y a pas lieu de couper la production tandis que d'autres s'empressent d'augmenter leur propre production, a ajouté le ministre.

Nous n'allons pas sacrifier nos intérêts pour un réajustement des prix sur le marché, a-t-il souligné, en espérant que la décision de l'Opep serait bénéfique pour l'avenir du marché.

La décision de maintenir à 30 mbj le plafond de production de l'Opep avait plongé les cours du brut à un plus bas en cinq ans.

Les cours rebondissaient mercredi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte avant la publication des dernières données hebdomadaires sur les réserves de brut aux Etats-Unis.

Après avoir cédé plus de deux dollars la veille, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier s'appréciait de 89 cents à 67,77 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord est monté de 66 cents à 71,20 dollars.

M. Omair a indiqué que le Koweït produisait 2,7 mbj, soit une baisse de 300.000 barils par jour par rapport à la moyenne de sa production quotidienne des trois dernières années. Cette baisse est due en partie à l'arrêt de la production sur un gisement off-shore, exploité conjointement avec l'Arabie saoudite.







Commenter Le Koweït accuse des producteurs de pétrole non-Opep d'inonder le marché


    Le pétrole au Koweït

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Koweït

    lundi 24 décembre 2018

    Le marché pétrolier sera à l'équilibre début 2019 (ministres…

    Koweït: La baisse attendue de la production au début de l'année 2019 va enrayer le recul des prix du baril, ont estimé...

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    jeudi 26 avril 2018

    L'Irak autorise l'exploration pétrolière près des frontières…

    Bagdad: Le ministère irakien du Pétrole a accordé jeudi trois permis d'exploration pétrolière près de sa frontière avec l'Iran, pour la première...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    vendredi 15 février 2019 à 13:51

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un...

    vendredi 15 février 2019 à 12:27

    Le pétrole a dépassé 65 dollars, entre efforts de l'Opep et …

    Londres: Le prix du pétrole de Brent, référence internationale du brut, a dépassé son plus haut de l'année avec les baisses de...

    vendredi 15 février 2019 à 10:12

    Eni: bénéfice net ajusté presque doublé en 2018

    Rome: Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi un bond de...

    vendredi 15 février 2019 à 05:01

    Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper vendredi en Asie, aidés par la réduction de la production de l'Opep, les espoirs...

    jeudi 14 février 2019 à 21:55

    Le pétrole monte, scrutant toujours les négociations sino-am…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse pour la troisième séance de suite jeudi, profitant de l'optimisme des...

    jeudi 14 février 2019 à 20:05

    Total devient la première grande compagnie pétrolière à inve…

    Paris: Le groupe français Total est le premier grand groupe pétrolier international à investir sur le marché de la vente au détail...

    jeudi 14 février 2019 à 12:17

    Le pétrole profite des négociations sino-américaines et effo…

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur hausse jeudi alors que les négociations se poursuivent entre Pékin et Washington et que l'accord...

    jeudi 14 février 2019 à 01:37

    Le pétrole termine en hausse à New York

    New york: Les cours du brut ont terminé en hausse mercredi sur le Nymex, portés par les coupes dans les exportations et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 15 février 2019 Le cours du baril de Brent a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque 3 mois.

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite