Menu
A+ A A-

Le brut recule un peu après sa flambée des derniers jours

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, sous l'effet de prises de bénéfices après la flambée des dernières séances provoquée par la crise politique en Egypte et la baisse des stocks américains de brut.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 105,07 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 69 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 48 cents, à 100,76 dollars. Mercredi, la référence américaine avait atteint son plus haut depuis début mai 2012, à 102,18 dollars.

"Les prix du pétrole ont effacé une partie de leurs gains après que l'armée égyptienne a déposé le président du pays le plus peuplé du monde arabe, réduisant ainsi le risque de protestations prolongées qui déstabiliseraient davantage le pays", décryptaient les experts de Commerzbank.

Le président égyptien Mohamed Morsi a été renversé par l'armée mercredi. Il a été transféré jeudi à l'aube au ministère de la Défense, tandis que son équipe était détenue dans un bâtiment militaire, quelques heures avant la prestation de serment de son remplaçant par intérim qui ouvrira la voie à une délicate transition.

L'annonce de l'armée a été accueillie par une explosion de joie par les dizaines de milliers d'opposants au président déposé qui manifestaient en masse à travers le pays.

"Il est trop tôt pour dire si la situation s'est calmée mais l'utilisation du canal de Suez, qui est à la fois dans l'intérêt des pays du Golfe et des nations consommatrices de pétrole, semble être garantie", soulignait Tamas Varga, du courtier PVM.

Le canal de Suez et un certain nombre d'oléoducs font de l'Égypte un important pays de transit pour le pétrole d'Afrique du Nord et de la région du Golfe, ce qui explique que la crise politique ait occasionné une flambée des prix du brut.

Les prix du pétrole avaient également été soutenus mercredi par la très forte baisse des stocks américains de pétrole, de nature à rassurer les opérateurs sur la vigueur de la demande du premier consommateur de pétrole de la planète.

Selon le Département américain à l'Énergie (DoE), les réserves de brut américaines notamment ont dégringolé de 10,3 millions de barils lors de la semaine achevée le 28 juin.

"Les investisseurs longtemps inquiets de la demande de pétrole (aux États-Unis) ont été rassurés par ces chiffres en cette période estivale, propice à la consommation", car chargée en déplacements automobiles, expliquaient les analystes de Saxo Banque.

rp



(AWP / 04.07.2013 12h31)


Commenter Le brut recule un peu après sa flambée des derniers jours


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    vendredi 15 février 2019 à 13:51

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un...

    vendredi 15 février 2019 à 12:27

    Le pétrole a dépassé 65 dollars, entre efforts de l'Opep et …

    Londres: Le prix du pétrole de Brent, référence internationale du brut, a dépassé son plus haut de l'année avec les baisses de...

    vendredi 15 février 2019 à 10:12

    Eni: bénéfice net ajusté presque doublé en 2018

    Rome: Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi un bond de...

    vendredi 15 février 2019 à 05:01

    Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper vendredi en Asie, aidés par la réduction de la production de l'Opep, les espoirs...

    jeudi 14 février 2019 à 21:55

    Le pétrole monte, scrutant toujours les négociations sino-am…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse pour la troisième séance de suite jeudi, profitant de l'optimisme des...

    jeudi 14 février 2019 à 20:05

    Total devient la première grande compagnie pétrolière à inve…

    Paris: Le groupe français Total est le premier grand groupe pétrolier international à investir sur le marché de la vente au détail...

    jeudi 14 février 2019 à 12:17

    Le pétrole profite des négociations sino-américaines et effo…

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur hausse jeudi alors que les négociations se poursuivent entre Pékin et Washington et que l'accord...

    jeudi 14 février 2019 à 01:37

    Le pétrole termine en hausse à New York

    New york: Les cours du brut ont terminé en hausse mercredi sur le Nymex, portés par les coupes dans les exportations et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 15 février 2019 Le cours du baril de Brent a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque 3 mois.

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite