Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, inquiet pour l'économie US

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole a ouvert en baisse vendredi à New York, les investisseurs s'inquiétant de l'éventuel arrêt par la banque centrale américaine de mesures de soutien à l'économie des Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir, alors même que les embauches ont ralenti en décembre.

Vers 14H20 GMT (15h20 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février lâchait 40 cents, à 92,52 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché s'est nettement replié "après la publication des minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed) qui a évoqué la possibilité que sa politique d'assouplissement monétaire, qui semblait infinie, puisse en fait se terminer à la fin de l'année", a remarqué Matt Smith, de Schneider Electric.

La Fed avait décidé en décembre de racheter sur les marchés des titres adossés à des créances immobilières et des obligations d'Etat américaines pendant une durée indéterminée, pour un montant total de 85 milliards de dollars par mois.

Une telle politique, qui vise à renforcer la vigueur de l'économie et par conséquent la demande énergétique, favorise en général l'achat d'actifs risqués comme les matières premières.

Mais selon le compte-rendu de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed, certains de ses responsables ont estimé qu'il conviendrait de ralentir les rachats ou d'y mettre un terme bien avant la fin de 2013.

Les investisseurs digéraient par ailleurs des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, "un peu meilleurs qu'attendu mais qui ne sont pas encore assez solides pour vraiment faire baisser le chômage", a noté Bart Melek, de TD Securities.

Les embauches ont en effet ralenti en décembre et ont été insuffisantes pour faire reculer le taux de chômage, qui est resté à 7,8%. Il se maintient toutefois à son niveau le plus bas en quatre ans.

Les courtiers attendaient également avec prudence la diffusion des chiffres officiels des réserves de pétrole aux Etats-Unis, repoussée à vendredi en raison du jour férié observé mardi sur les marchés américains à l'occasion du Nouvel An.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le département américain de l'Energie (DoE) devrait faire état d'une baisse de 1 million de baril des stocks de brut la semaine dernière, mais d'une hausse de 1,9 million de barils des réserves d'essence et d'une progression de 1,3 million de barils des stocks de produits distillés (comme le gazole et le fioul de chauffage) particulièrement scrutés l'hiver.

fah



(AWP / 04.01.2013 15h50)



Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, inquiet pour l'économie US

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite