Menu
A+ A A-

Le brut en nette baisse, les sources d'inquiétudes s'accumulent

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole baissaient nettement lundi à l'ouverture à New York, sous le coup des inquiétudes grandissantes des marchés face au ralentissement de l'économie chinoise et à la crise de la dette en zone euro.

Vers 13H10 GMT/15h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août s'échangeait à 95,04 dollars, en recul de 1,16 dollar par rapport à vendredi.

Les cours avaient lâché près de 2,5 dollars vendredi après la publication de chiffres mensuels de l'emploi très décevants aux Etats-Unis, le premier pays consommateur d'or noir. Ils ont montré des créations de postes très faibles, et une remontée inattendue du taux de chômage à 9,2%.

"Non seulement les attentes de demande sont revues à la baisse ici aux Etats-Unis, mais c'est aussi le cas dans le reste du monde", a relevé Phil Flynn, de PFG Best.

"Les chiffres publiés en Chine montrent des importations à leur plus bas niveau en huit mois. (...) Ce n'est pas une bonne nouvelle pour la demande d'énergie", a-t-il poursuivi.

Le géant asiatique a vu ses importations augmenter de 19,3% en juin en glissement annuel, une croissance forte, mais nettement moins forte que prévu. Pour les seuls produits pétroliers, les importations s'affichent en baisse de 11,5%, a relevé Barclays Capital, sous 5 millions de barils par jour pour la première fois.

Dans le même temps, l'inflation du pays a atteint son plus haut niveau en trois ans, à plus de 6%, ce qui fait craindre au marché que les autorités chinoises redoublent d'efforts pour éviter une surchauffe économique.

En Europe, les responsables se réunissaient lundi à Bruxelles pour une réunion aux allures de sommet de crise alors que les turbulences financières gagnent l'Italie et l'Espagne.

Mauvais chiffres de l'emploi et impasse politique sur le déficit aux Etats-Unis, crise de la dette en Europe, ralentissement économique et inflation en hausse en Chine: tous ces facteurs "rendent sceptiques quant à la reprise" de l'économie mondiale, a résumé Mike Fitzpatrick, de Kilduff Report.

"L'euro souffre, ce qui profite au dollar et pèse sur les cours du pétrole", a-t-il ajouté.

Tout raffermissement du billet vert rend le brut, libellé en monnaie américaine, moins intéressant pour les acheteurs munis d'autres devises.

rp



(AWP / 11.07.2011 15h41)


Commenter Le brut en nette baisse, les sources d'inquiétudes s'accumulent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    lundi 19 novembre 2018 à 19:24

    Pétrole: Washington sanctionne un Sud-Africain pour ses lien…

    Washington: Le Trésor américain a annoncé lundi avoir placé sur sa liste noire un ressortissant sud-africain d'origine russe accusé d'avoir aidé la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite