Menu
RSS
A+ A A-

L'espoir d'un gel de l'offre fait légèrement monter le pétrole

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en légère hausse lundi à New York, soutenus par la perspective d'un accord entre pays producteurs sur la limitation de l'offre.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a pris 27 cents à 43,30 dollars sur le contrat pour livraison en octobre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre, a lui aussi progressé, de 22 cents à 45,95 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

"Nous profitons d'un possible accord de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) lors de la réunion du 27 septembre", a expliqué Bart Melek de TD Strategy.

Cette perspective a été soutenue par le président vénézuélien Nicolas Maduro qui a indiqué dimanche qu'un accord était "proche (...) entre les pays producteurs, membres de l'OPEP et non membres de l'OPEP". Il a indiqué s'en être entretenu avec les présidents iranien et équatorien.

Cette réunion en marge du Forum de l'Energie à Alger sera une "rencontre de concertation et non pas de prise de décisions", a toutefois précisé samedi le secrétaire général de l'OPEP Mohammed Barkindo.

"A l'approche de la réunion des membres de l'OPEP la semaine prochaine, l'attention porté à leur rhétorique va être à son plus niveau", a estimé Matt Smith de Clipperdata dans une note.

- Troubles en Libye

A plus court terme, la perspective d'un retour massif des exportations libyennes semble avoir fait long feu après de nouveaux combats dans le Croissant pétrolier libyen dimanche, ce qui a aidé les cours.

"Un pétrolier était en train d'être chargé dans un port récemment ouvert en Libye quand les combats ont éclaté, ce qui a conduit à l'arrêt de ce qui aurait été le premier chargement à Ras Lanouf depuis 2014", a expliqué Bart Melek de TD Securities.

La semaine précédente, la Libye avait annoncé vouloir relancer ses exportations après l'annonce que l'exploitation de terminaux pétrolier cruciaux avait été confiée à la Compagnie nationale, tout en restant surveillés par les autorités rivales au gouvernement d'union nationale.

A l'inverse, la deuxième attaque d'un oléoduc au Nigeria en une semaine par un groupe rebelle n'a pas eu trop d'incidence sur un marché concentré sur une possible hausse des exportations du pays dans les mois à venir.

Par ailleurs, les prix de l'essence, qui avaient ponctuellement soutenu le brut la semaine précédente, sont en baisse "parce que l'on s'attend à ce que l'oléoduc Colonial soit remis en service d'une manière ou d'une autre dans les tous prochains jours", a ajouté Bob Yawger.

Une fuite sur un oléoduc reliant le Texas (sud) à la côte nord-est des Etats-Unis avait forcé à son arrêt partiel, ce qui avait fait flamber les cours des produits raffinés aux Etats-Unis la semaine dernière.

La relative faiblesse du dollar, à deux jours d'une décision de la Réserve Fédérale (Fed) sur sa politique monétaire, a également profité aux cours du brut.

Le pétrole, libellé en dollars bénéficie généralement d'une baisse du billet vert car cela rend le brut plus attractif pour les pays détenteurs d'autres monnaies.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 septembre 2018 à 07:38

Le pétrole sans direction claire en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions opposées, dans la foulée de critiques du président américain Donald Trump contre...

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

jeudi 20 septembre 2018 à 14:06

Trump exige de l'Opep une réduction immédiate des prix du pé…

Washington: Le président américain Donald Trump a exhorté jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à faire baisser "maintenant" les prix du...

jeudi 20 septembre 2018 à 14:03

Dossier Eni/Shell de corruption au Nigeria: deux premières c…

Milan: Une juge de Milan a prononcé jeudi les deux premières condamnations dans un dossier de corruption présumée au Nigeria impliquant les...

jeudi 20 septembre 2018 à 12:16

Le pétrole monte un peu, le marché reprend son souffle

Londres: Les prix du pétrole montaient très légèrement jeudi en cours d'échanges européens après deux séances de hausse marquée dans un marché...

jeudi 20 septembre 2018 à 10:52

Le Premier ministre Français "assume" la hausse de…

Paris: Le Premier ministre Edouard Philippe a dit jeudi "assumer" la hausse des taxes sur les carburants prévue en 2019, jugeant nécessaire...

jeudi 20 septembre 2018 à 05:41

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie jeudi, portés par un net repli des stocks de brut aux Etats-Unis...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite