Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie un peu à New York avant les stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse mercredi à New York, pris d'un peu de pessimisme juste avant la publication des chiffres hebdomadaires sur l'offre américaine.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en août, perdait 45 cents à 46,35 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au lendemain d'une hausse de plus de deux dollars.

"Malgré le bond d'hier, beaucoup d'éléments négatifs demeurent sur le marché", a reconnu John Kilduff, d'Again Capital. "Les préoccupations se réveillent à propos du niveau de l'offre."

Comme souvent les mercredis, les investisseurs, qui craignent que la surabondance tarde à se résorber dans le monde, vont surveiller à ce sujet les chiffres hebdomadaires du département américain de l'Energie (DoE) sur la situation aux Etats-Unis.

L'ambiance est à la prudence car la veille, après la clôture, la fédérations professionnelle American Petroleum Institute "a fait état d'une hausse inattendue de 2,2 millions de barils des stocks de brut américain", ont rapporté dans une note les experts de Commerzbank. "Les réserves de produits pétroliers ont aussi nettement augmenté."

De leur côté, les analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablent de façon médiane sur une baisse de 3 millions de barils des réserves de brut, lors de la semaine achevée le 8 juillet, un déclin d'un million de barils des stocks d'essence et une stagnation de ceux de produits distillés (dont le gazole, le fioul de chauffage et le kérosène).

A cette frilosité s'ajoute un rapport mensuel de l'Agence internationale de l'Energie (AIE), bras énergétique de l'OCDE, qui a été jugé un peu moins encourageant que des documents semblables publiés la veille par le DoE et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

L'AIE a certes estimé que la consommation mondiale d'or noir devrait augmenter un peu plus que prévu en 2016, mais elle a aussi prévenu que la persistance de stocks élevés pourrait menacer la récente stabilité des prix.

"Le rapport de l'AIE a rappelé à tout le monde que les réserves restent élevées, avec une production sans précédent des pays du Moyen-Orient", a expliqué M. Kilduff.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie un peu à New York avant les stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 13 décembre 2018 à 17:26

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et …

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans...

    jeudi 13 décembre 2018 à 16:07

    Les cours du pétrole se maintiennent en légère baisse

    Londres: Les prix du pétrole se maintenaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, après des stocks américains plus élevés que...

    jeudi 13 décembre 2018 à 12:11

    Le pétrole affaibli par les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours hésitant et affaibli depuis...

    jeudi 13 décembre 2018 à 10:09

    Pétrole: l'AIE maintient ses prévisions de croissance de la …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a maintenu jeudi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2018 et...

    jeudi 13 décembre 2018 à 04:17

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    mercredi 12 décembre 2018 à 21:48

    Le pétrole finit en baisse, le niveau des stocks américains …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi à la clôture, dans le sillage d'un rapport américain montrant une baisse...

    mercredi 12 décembre 2018 à 17:11

    USA: les stocks de pétrole brut reculent moins qu'anticipé

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé moins fortement qu'anticipé par les analystes, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:31

    La baisse du pétrole éclaircit le ciel des transporteurs (Ia…

    Genève: L'Association internationale du transport aérien (Iata) prévoit en 2019 des bénéfices nets au niveau mondial en hausse de 9,91%, soutenus par...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:11

    Le pétrole solide avant les chiffres du gouvernement américa…

    Londres: Les cours du pétrole progressaient mercredi en cours d'échanges européens en attendant les chiffres du gouvernement américain sur les stocks du...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite