Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse, la baisse de production américaine se confirme

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont légèrement rebondi mardi à New York, dans un marché n'osant guère se réjouir que le ministère de l'Energie table sur une réduction de la production américaine, en attendant la décision de la Réserve fédérale de jeudi et son impact éventuel sur le dollar.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre a gagné 59 cents à 44,59 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Nous attribuons la hausse aux données du DoE d'hier montrant qu'on assiste à une baisse de la production", a déclaré Matt Smith, chez ClipperData, montrant selon lui qu'il s'agit "d'une tendance installée".

"Mais les choses vont rester heurtées jusqu'à la décision de la Fed jeudi", a-t-il ajouté.

La banque centrale américaine doit annoncer jeudi si elle relève les taux d'intérêt pour la première fois depuis près de dix ans, ce qui aurait pour conséquence de revaloriser le dollar.

Or, tout regain de vigueur du dollar tend à peser sur les cours du pétrole, dont les échanges sont libellés en billets verts, car il pénalise les acheteurs munis d'autres devises.

"Ce matin on a vu des statistiques ne plaidant pas pour une hausse des taux", a noté M. Smith en évoquant les déceptions provoquées notamment par les ventes de détail d'août et l'activité manufacturière dans la région de New York en septembre, "mais cela va rester très hésitant".

Une demi-heure avant la clôture, les cours se sont brièvement inscrits dans le rouge lorsque la rumeur a couru que la Maison Blanche s'opposerait à une levée de l'interdiction d'exporter du pétrole américain, a-t-il noté par ailleurs.

Le marché se préparait par ailleurs à découvrir mercredi matin les annonces hebdomadaires du DoE sur les stocks de brut aux Etats-Unis, dont l'association professionnelle API devait donner une estimation mardi après la clôture.

"Le WTI tente un rebond car les données hebdomadaires pourraient révéler une nouvelle baisse des stocks au terminal de Cushing (Oklahoma, sud)", estimait Tim Evans, chez Citi.

Cela n'empêche pas que "le marché physique de pétrole reste en surplus, avec un risque qu'une reprise de la production iranienne et/ou libyenne vient empirer l'offre totale de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et l'excès au niveau mondial", ajoutait-il.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en hausse, la baisse de production américaine se confirme


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    lundi 18 février 2019 à 12:18

    Les prix du pétrole divergent, proches de leur plus haut en …

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts niveaux depuis novembre, dopés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite