Menu
A+ A A-

Le pétrole accentue ses pertes sur des craintes de récession

Prix du petroleLondrese: Les prix du pétrole dévissaient mardi de près de 5%, affaiblis par un nouveau confinement en Chine et des craintes croissantes de récession mondiale, la Banque centrale américaine apparaissant comme déterminée à contrer l'inflation en remontant encore ses taux d'intérêt.
Vers 14H40 GMT (16H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre perdait 4,69% à 100,16 dollars, peu après avoir dévissé de plus de 5%, glissant brièvement sous le seuil des 100 dollars le baril.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en septembre baissait quant à lui de 4,38%, à 92,76 dollars.

"Le scénario est extrêmement familier", explique Tamas Varga, analyste chez PVM Energy. "C'est la récession contre la pénurie de l'offre, la baisse de la demande contre la baisse de la production."

La réunion des banquiers centraux à Jackson Hole vendredi a "confirmé les craintes de ceux qui s'inquiètent des perspectives économiques sombres induites par l'inflation", poursuit-il.

Dans un discours ferme, le patron de la banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, a averti que la Fed userait "vigoureusement de ses outils" en relevant les taux d'intérêt.

En parallèle, près de quatre millions d'habitants de la province située autour de Pékin sont confinés mardi, les autorités voulant éviter tout emballement de l'épidémie de Covid-19 avant une grande réunion du Parti communiste chinois (PCC) à l'automne.

La Chine continue d'appliquer une stricte politique sanitaire, à l'inverse de la quasi-totalité des autres pays, pesant ainsi sur la demande d'or noir du pays, gros consommateur.


Sur le marché du gaz naturel, le TTF néerlandais, référence du marché européen, évoluait à 263 euros le mégawattheure (MWh), poursuivant sa baisse et s'éloignant de son récent sommet depuis le début de la guerre en Ukraine, atteint la semaine passée.

"Il semble que l'Allemagne ait pu réduire considérablement sa dépendance à l'égard du gaz russe en réduisant sa consommation et en faisant appel à d'autres fournisseurs", commentent les analystes de Commerzbank.

L'Allemagne s'est dite mardi en effet "en bien meilleure position" pour faire face "aux menaces" de la Russie, notamment à la crise du gaz déclenchée par Moscou dans le sillage de son invasion de l'Ukraine, selon le chancelier Olaf Scholz.

La France avait rempli jeudi matin à 90,06% ses stocks de gaz pour l'hiver, selon la plateforme européenne Agregated Gas Storage Inventory (AGSI), en bonne route pour réaliser l'objectif du gouvernement d'atteindre 100% avant novembre.

Pour Commerzbank, l'interruption des livraisons de gaz russe via Nord Stream 1 à partir de mercredi ne devrait pas poser de "problème majeur", à condition que "les livraisons de gaz reprennent ensuite au niveau réduit de ces dernières semaines".


(c) AFP

Commenter Le pétrole accentue ses pertes sur des craintes de récession



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite