Menu
A+ A A-

La mer Caspienne, riche en hydrocarbures et en caviar

prix du petrole aktaou (kazakhstan)Aktaou (kazakhstan): Les dirigeants de de l'Azerbaïdjan, de l'Iran, du Kazakhstan, de la Russie et du Turkménistan se rassemblent dimanche dans la ville portuaire d'Aktaou pour signer un accord historique définissant le statut de la mer Caspienne.
Voici cinq choses à savoir sur cette vaste étendue d'eau dont le statut légal fait l'objet de négociations depuis plus de vingt ans.

Mer ou lac ?


Mer ou lac ? La question divise toujours autant les experts. Ce qui est sûr, c'est que la Caspienne constitue la plus grande étendue d'eau enclavée au monde avec près de 70.000 kilomètres cube, soit plus que la mer du Nord et la mer Baltique.

Alimentée par la Volga, on la qualifie souvent de "mer fermée" à l'exemple de la mer d'Aral.

L'accord qui doit être signé dimanche qualifie la Caspienne de "mer" mais est censé lui donner un statut légal spécial, selon Moscou.

Hydrocarbures


L'une des raisons de l'intérêt des pays riverains pour la mer Caspienne sont les riches réserves d'hydrocarbures qu'elle renferme.

Selon les estimations, ses eaux salées recèlent près de 50 milliards de barils de pétrole et 300.000 milliards m3 de gaz naturel.

Le plus gros gisement, Kachagan au Kazakhstan, renferme 13 milliards de barils de pétrole.

Extraire les hydrocarbures de l'eau n'est toutefois pas toujours aisé comme l'ont montré les retards dans l'exploitation de Kachagan, qui pose de nombreux défis technologiques: faible profondeur de l'eau, gelée en hiver, et réserves soumises à très hautes pressions.

Caviar


La Caspienne abrite la population la plus forte au monde de grand esturgeon bélouga, dont les oeufs sont consommés sous forme de caviar.

Le caviar le plus cher de la Caspienne provient des oeufs d'un rare esturgeon albinos présent dans le sud de l'étendue d'eau.

Les militants écologistes dénoncent une pêche intensive qui épuise les stocks et espèrent que le nouvel accord donnera un coup de pouce aux efforts de préservation.

Selon le livre Guiness des records, un kilogramme du caviar d'esturgeon d'Iran peut atteindre jusqu'à 25.000 dollars.

Tourisme local


Les côtes couvertes d'écume et les eaux agitées de la Caspienne ne semblent pas être une destination touristique idéale, mais pour les citoyens du Turkménistan et d'Azerbaïdjan, elles représentent un séjour à la plage idéal.

Les deux pays riverains ont investi massivement pour développer le tourisme au bord de la Caspienne, orienté surtout vers un public local.

Certains endroits souffrent pourtant de la pollution liée à l'industrie du pétrole et aux déchets industriels.

Ces dernières années, les autorités azerbaïdjanaises et russes ont décrété plusieurs plages dangereuses pour la baignade, ce qui n'empêche pas certains nageurs de s'y risquer malgré tout.

Monde de Narnia?


L'écrivain britannique C. S. Lewis a nommé "Caspian" l'un des personnages de sa saga fantastique culte "Le Monde de Narnia". Si le lien n'est pas prouvé, les sept tomes regorgent de références aux langages et aux cultures dominant la région.

Parmi ces références figurent le lion Aslan, dont le nom est dérivé du mot "lion" dans plusieurs langues turques dont l'azéri et le turkmène.


(c) AFP

Commenter La mer Caspienne, riche en hydrocarbures et en caviar


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 juillet 2021 à 08:29

    Equinor tiré par le rebond du pétrole au 2e trimestre

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor a annoncé mercredi un bénéfice de près de 2 milliards de dollars (1,8 milliard de francs)...

    mardi 27 juillet 2021 à 21:57

    Le pétrole piétine, le Covid-19 plane sur la demande

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui avaient brièvement regagné mardi leur niveau d'avant la réunion de l'Opep+ il y a...

    mardi 27 juillet 2021 à 12:09

    Le pétrole avance à petits pas, le Covid-19 plane sur la dem…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse mardi, les investisseurs restant suspendus à la propagation du Covid-19 et aux éventuelles...

    lundi 26 juillet 2021 à 22:32

    Le pétrole se stabilise dans un marché attentiste

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont stabilisés lundi dans un marché attentiste, trahissant...

    lundi 26 juillet 2021 à 12:32

    Le pétrole en baisse, malmené par le Covid-19 et l'Iran

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en petite baisse lundi, trahissant les interrogations des investisseurs autour de la progression des...

    vendredi 23 juillet 2021 à 22:50

    Le pétrole consolide, entre demande soutenue et crainte du C…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en légère hausse vendredi, dans un marché calme qui a consolidé ses positions...

    vendredi 23 juillet 2021 à 11:42

    Le pétrole fait du sur place après avoir recouvré ses pertes…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre vendredi, les investisseurs semblant faire une pause après avoir rattrapé durant la semaine...

    vendredi 23 juillet 2021 à 06:47

    La société chinoise CCPC joue un rôle central dans le commer…

    Londres: Une société de logistique chinoise est devenue un acteur central dans l'approvisionnement en pétrole en provenance d'Iran et du Venezuela, même après avoir...

    jeudi 22 juillet 2021 à 21:51

    Le pétrole poursuit sur sa lancée, tiré par la demande

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi jeudi leur progression amorcée après la correction de lundi, soutenus par une demande...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite