Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, inquiet sur le commerce mondial

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole reculaient lundi à New York et à Londres, les courtiers s'inquiétant de la mise à exécution de sanctions chinoises contre les Etats-Unis, dans un marché aux volumes réduits par les congés de Pâques.
Vers 14H25 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mai baissait de 1,16 dollar à 63,78 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin, dont c'est le premier jour de cotation comme contrat de référence, évoluait à 68,52 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 82 cents.

"Les mouvements du marché sont de très faible ampleur lundi en raison des célébrations de Pâques" qui se poursuivaient lundi dans plusieurs pays, a indiqué Phil Flynn de Price Futures Group.

Les échanges étaient dans le même temps lestés selon lui par la mise à exécution de mesures punitives de la Chine contre les Etats-Unis, concernant 128 produits américains dont les fruits et le porc.

Ces mesures font suite à l'instauration par les Etats-Unis de droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium qui ont précédé l'annonce par Donald Trump de taxes sur quelque 60 milliards de dollars d'importations chinoises.

"Le marché a d'abord été porté par une activité manufacturière chinoise en hausse pour le mois de mars mais ces menaces de guerre commerciale sont venues en annuler les effets", a indiqué M. Flynn.

Le marché perdait également un peu du terrain gagné en fin de semaine dernière après l'annonce par la société Baker Hugues d'un recul hebdomadaire du nombre de puits de pétrole actifs aux Etats-Unis.

Ce chiffre représente un indicateur avancé de la production américaine.

"Pour que la production de pétrole de schiste se maintienne à un niveau élevé, il faut garder à l'esprit que les forages doivent se poursuivre continuellement. Une baisse hebdomadaire n'est pas révélatrice si elle ne survient qu'une seule fois. Mais si ce recul se poursuivait, ce serait un facteur nettement haussier pour les prix", a résumé M. Flynn.


(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, inquiet sur le commerce mondial


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 août 2020 à 21:42

    Le pétrole se replie face aux perspectives d'une demande en …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, dans le sillage de la veille, lestés par les perspectives moroses de...

    vendredi 14 août 2020 à 18:07

    Washington confirme la saisie de pétrole iranien destiné au …

    Washington: Les Etats-Unis ont confirmé vendredi avoir saisi la cargaison de quatre tankers transportant du pétrole iranien à destination du Venezuela pour...

    vendredi 14 août 2020 à 13:40

    Le pétrole se replie devant les perspectives d'une demande e…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse vendredi, dans le sillage de la veille, lestés par les perspectives moroses de l'Agence...

    vendredi 14 août 2020 à 10:33

    Rosneft continue de souffrir de la crise sanitaire et pétrol…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre sur un...

    jeudi 13 août 2020 à 21:45

    Le pétrole lesté par les nouvelles prévisions de l'AIE sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi alors que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a abaissé ses...

    jeudi 13 août 2020 à 14:32

    CS et UBS financeraient le controversé pétrole d'Amazonie

    Genève: Selon un rapport publié par plusieurs ONG, des banques helvétiques, dont Credit Suisse et UBS, jouent un rôle central dans le...

    jeudi 13 août 2020 à 12:07

    Le pétrole à l'équilibre, les investisseurs digèrent les sto…

    Londres: Les cours du pétrole étaient stables jeudi, au lendemain d'un rapport montrant une forte baisse des réserves de brut aux Etats-Unis...

    mercredi 12 août 2020 à 21:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars après la forte baisse de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis mars après un rapport montrant une...

    mercredi 12 août 2020 à 17:46

    USA: les stocks de pétrole brut reculent fortement pour la 3…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont nettement reculé pour la troisième semaine de suite avec la baisse de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite