Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant la Fed et les stocks

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi, dans un marché suspendu aux nouveaux chiffres sur les stocks aux Etats-Unis et aux annonces de la Banque centrale américaine attendus dans la journée.
Vers 14H15 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier perdait 49 cents à 36,86 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Les prix baissent un peu à cause du rapport sur les stocks", a commenté John Kilduff, chez Again Capital.

Le ministère américain de l'Energie devait publier à 15h30 GMT ses nouveaux chiffres hebdomadaires qui, selon l'estimation médiane des experts de l'agence Bloomberg, devraient montrer une baisse des stocks de brut, à hauteur de 1,5 million de barils, mais une hausse de ceux d'essence (+1 million) et de produits distillés (+2 millions).

L'association professionnelle américaine API a quant à elle publié mardi soir une estimation plus pessimiste, faisant état d'une augmentation de 2,3 millions de barils des stocks de brut et de 100.000 barils des stocks d'essence, assortie d'une baisse de 1,8 million de barils des stocks de produits distillés.

Par ailleurs, le marché tentait de se positionner avant la décision attendue à 19h00 GMT de la Réserve fédérale, et une probable remontée des taux d'intérêt avec pour conséquence presque mécanique une revalorisation du dollar de nature à peser sur des cours libellés à billets verts.

Mais, selon M. Kilduff, cette réaction est déjà largement prise en compte dans le niveau actuel des cours, qui avaient lourdement chuté la semaine dernière avant de se reprendre un peu depuis lundi.

"Je crois plutôt que la Fed va dire du bien de l'économie, de telle façon que le tableau apparaîtra positif pour la demande en pétrole", a-t-il dit, anticipant plutôt une réaction positive du marché, sauf bond très fort du dollar.

Enfin, le marché tentait de calibrer sa réaction à la levée de l'embargo sur les exportations de pétrole américain, décidée mardi soir par la majorité républicaine à la Chambre des représentants.

"Cela ne devrait pas avoir beaucoup d'impact sur le marché mondial du pétrole, puisque les Etats-Unis sont encore largement importateurs nets de pétrole, mais cela pourrait un peu soulager les excédents que l'on voit aux Etats-Unis", a-t-il fait valoir - tandis que dans le même temps "sur le marché mondial cela ne pourra qu'ajouter à la surabondance de l'offre".

De quoi expliquer, selon lui, que l'écart de prix entre le WTI coté à New York et le Brent échangé en Europe se resserre.

Les experts de Commerzbank ont noté pour leur part que le pétrole américain ne pourrait trouver d'acheteurs hors du pays que si le WTI restait meilleur marché que le Brent une fois pris en compte les coûts de transport, "ce qui est loin d'être le cas".

(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York avant la Fed et les stocks


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite